International
URL courte
Par
241733
S'abonner

Le chef de la mission diplomatique russe aux États-Unis s’est fait injecter le vaccin contre le coronavirus du producteur américain Moderna. Il explique que pour la Russie, cette question n’est pas politique.

L’ambassadeur de Russie à Washington Anatoli Antonov a annoncé s’être fait immuniser avec le vaccin américain anti-Covid Moderna.

«Il y a une semaine, je me suis fait injecter du Moderna, et quatre semaines après (…) je ferai la seconde injection. Par cela, je jeux juste souligner que nous ne politisons pas le problème des vaccins. Si un pays (…) a un bon vaccin, la possibilité de préserver sa santé, il faut en profiter», a-t-il dit sur le plateau de la chaîne YouTube Soloviev Live.

Selon lui, les barrières dans ce domaine portent un préjudice à la sécurité des citoyens de différents pays.

La question de l'approvisionnement des représentations diplomatiques de Russie à travers le monde en vaccin Spoutnik V est encore en examen, a précisé l'ambassadeur. En outre, selon lui, les diplomates des pays de la CEI (Communauté des États indépendants, laquelle inclue une majorité d’anciennes républiques de l'URSS) ont également demandé des doses de Spoutnik V.

Le laboratoire Moderna a pour la première fois publié les résultats de l’étude de son vaccin anti-coronavirus le 16 novembre dernier. Les résultats intermédiaires des essais de phase 3 ont montré une efficacité de 94,5%.

Pénurie de vaccins aux États-Unis

Entre-temps, selon les informations recueillies par le Washington Post, des membres de la mission diplomatique américaine à Moscou auraient demandé des doses du vaccin russe Spoutnik V. Tout comme nombre de leurs collègues travaillant dans d’autres pays, les diplomates sont préoccupés par l’incapacité de Washington à assurer la fourniture de vaccins de fabrication américaine.

De son côté, le ministère russe des Affaires étrangères a proposé aux missions diplomatiques travaillant à Moscou de se faire vacciner contre le Covid-19 avec le Spoutnik V. L’ambassadeur des États-Unis John Sullivan a refusé la proposition.

 

Lire aussi:

Martine Wonner affirme à tort que la Garde républicaine a démissionné et ne veut plus protéger Macron
Olivier Véran explique quand le gouvernement mettra fin au pass sanitaire
Manifestations contre le pass sanitaire à Paris: tensions sporadiques et gaz lacrymogène - vidéos
Frégates FREMM: touché-coulé de Fincantieri sur Naval Group au Maroc?
Tags:
Moderna, vaccin, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook