International
URL courte
Par
6811269
S'abonner

La partie américaine prépare toute une série de mesures, «visibles comme invisibles», en réponse aux cyberattaques dont elle tient Moscou pour responsable, selon un conseiller de la Maison-Blanche.

Au cours des semaines à venir, les États-Unis pourraient répondre aux cyberattaques visant leurs infrastructures et imputées à la Russie, a fait valoir le conseiller du Président américain à la sécurité nationale Jake Sullivan.

«Nous avons demandé à notre communauté du renseignement de faire des travaux supplémentaires pour déterminer [les responsables, ndlr] et l’ampleur des dégâts. […] Cela nous prendra des semaines, pas des mois, pour préparer notre réponse. Elle comportera tout un ensemble de mesures, visibles comme invisibles. Ce ne seront pas que des sanctions», a expliqué l’officiel dans un entretien accordé à la chaîne CBS.

Moscou nie toute implication

Début 2021, les services de renseignement américains ont conclu que La Russie était «probablement» à l’origine d’une gigantesque cyberattaque décelée aux États-Unis en décembre 2020. Pour sa part, le Président américain de l’époque Donald Trump a accusé la Chine d’être derrière cette intrusion dans les logiciels du gouvernement fédéral et de milliers d’entreprises privées.

La partie russe a nié toute implication dans ces attaques et qualifié d’infondées les accusations visant Moscou.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Plus de 120 généraux américains accusent Biden d’avoir volé la victoire à Trump
Tags:
Donald Trump, Jake Sullivan, sanctions, Russie, États-Unis, cyberattaque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook