International
URL courte
Par
21927
S'abonner

Réagissant à l'appel de l'armée arménienne demandant sa démission, le Premier ministre Pachinian a annoncé le limogeage du chef d'état-major et a invité ses propres partisans à se rassembler place de la République à Erevan.

Après l'appel de l'état-major des Forces armées arméniennes exigeant sa démission, le Premier ministre arménien Nikol Pachinian a invité tous ses partisans à se rassembler en ce moment place de la République à Erevan, la capitale du pays.

Dans une allocution en direct sur Facebook, Nikol Pachinian a par ailleurs annoncé le limogeage du chef d'état-major des Forces armées arméniennes, Onik Gasparian, qui, de concert avec 40 hauts gradés, avait demandé la démission du Premier ministre.

«J’évalue cette déclaration comme une tentative de coup d’État militaire», a estimé le chef du gouvernement arménien.

Plus tôt, dans une déclaration, l'état-major des Forces armées arméniennes avait exprimé sa ferme protestation à la suite du limogeage du premier adjoint du chef de l'état-major «pour des raisons à courte vue et déraisonnables».

Des propos de Pachinian tournés en dérision

Le limogeage du premier adjoint du chef d'état-major, Tiran Khachatrian, est intervenu suite à une proposition de Nikol Pachinian. Selon des médias, ce haut gradé militaire avait tourné en dérision les dires du chef du gouvernement sur les systèmes de missiles Iskander.

Nikol Pachinian avait auparavant déclaré auprès de 1in.am que les missiles russes Iskander, utilisés pendant les hostilités au Haut-Karabakh, n'avaient «pas explosé ou n'ont explosé que de 10%».

Invité à réagir à cette déclaration, le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, s'est abstenu de tout commentaire sur cette prise de position.

«La technique militaire russe a démontré à maintes reprises son efficacité dans diverses parties du monde», a-t-il tenu à souligner.
Nouveaux messages
  • 20:37

    Des barricades érigées près du Parlement à Erevan

    Ichakhan Sagatelian, représentant de l’opposition arménienne unie a fait savoir que des barricades avaient été érigées près du siège du Parlement, dans la capitale du pays.

    «L’avenue [du maréchal] Bagramian est fermée des deux côtés par les barricades», a-t-il déclaré, des propos rapportés par nos collègues de Sputnik Arménie.

    Et d’expliquer que les opposants continueraient à installer leurs chapiteaux et envisageaient d’allumer un feu: ils comptent passer la nuit sur place.

  • 20:14

    L’Otan suit attentivement l’évolution de la situation en Arménie et appelle les parties en conflit à éviter toute escalade, a réagi sur Twitter la porte-parole de l’Alliance, Oana Lungescu.

  • 19:13

    La Défense russe estime que le PM arménien a été induit en erreur et rappelle que les systèmes Iskander fabriqués en Russie ont prouvé leur efficacité, notamment en Syrie.

    Ministère russe de la Défense

    La Défense russe réagit aux propos du Premier ministre arménien sur les Iskander

    Les Forces armées russes ont réagi aux affirmations du chef du gouvernement arménien qui a déclaré que les systèmes Iskander achetés par son pays n’avaient pas fonctionné au Karabakh. Supposant que Pachinian était sans doute mal informé, le Département militaire a précisé qu’aucun recours à ces armes n’avait eu lieu dans la zone désignée.
    En savoir plus
  • 17:26

    Poutine et Pachinian s’entretiennent par téléphone

    La situation en Arménie a été abordée lors d’un appel téléphonique entre Nikol Pachinian et le Président russe. Il s’est tenu à l’initiative de la partie arménienne.

    Le porte-parole du Kremlin a fait savoir que Vladimir Poutine s’était exprimé pour le maintien de l’ordre et du calme en Arménie ainsi que pour le règlement de la situation dans le cadre de la loi.

    Il a en outre appelé les parties à la retenue.

  • 16:53

    L’opposition installe des chapiteaux près de l’Assemblée nationale d’Arménie

  • 15:18

    Nikol Pachinian a annoncé la fin de son action et a appelé les forces politiques à des consultations

  • 13:56

    Les rassemblements de l'opposition et des partisans du Premier ministre se déroulent toujours

    Alors que l'opposition se dirige vers le bâtiment de l'Assemblée nationale, le défilé des sympathisants de Nikol Pachinian va en sens opposé pour éviter les échaffourées, selon Sputnik Arménie.

  • 13:41

    Pachinian propose une autre solution à la situation

    Le Premier ministre a appelé le chef de l'état-major des Forces armées à démissionner pacifiquement.

  • 13:26

    Pachinian appelle tous les militaires à défendre les frontières arméniennes pour assurer l'intégrité territoriale du pays

  • 13:09

    Un rassemblement de l'opposition à Erevan

  • 12:40

    Des chasseurs remarqués dans le ciel d'Erevan

    Selon Sputnik Arménie, il s'agit de Su-30 SM et le ministère arménien de la Défense effectue des vols d'entraînement

  • 12:36

    Sergueï Lavrov et son homologue arménien Ara Ayvazyan s'entretiennent par téléphone

    Le ministre russe a déclaré que Moscou espérait un règlement pacifique de la situation en Arménie.

  • 12:30

    La Turquie «condamne fermement» la «tentative de putsch» en Arménie, annonce Mevlut Cavusoglu

  • 12:20

    Pachinian convaincu qu'il n'y aura pas de coup d'État en Arménie

    Répondant à une question des journalistes concernant un éventuel coup d'État dans le pays, le Premier ministre arménien a écarté cette possibilité.

  • 11:53

    L'ex-dirigeant arménien Robert Kotcharian a appelé la population à soutenir les Forces armées arméniennes, indique Sputnik Arménie.

  • 11:49

    L'opposition au Premier ministre Pachinian s'est également rassemblée dans le centre de la capitale

    De légères échauffourées ont été signalées par Sputnik Arménie entre des partisans et des opposants de Nikol Pachinian, nécessitant l'intervention de la police

  • 11:32

    La situation dans le pays est «gérable»

    «À l'intérieur de l'Arménie, nous n'avons pas d'ennemis», a estimé M.Pachinian tout en soulignant que la situation dans le pays était «gérable».

    En pleine manifestation, le Premier ministre a déclaré que même les personnes qu'il avait limogées restaient ses «frères et les soldats de leur patrie».

  • 11:26

    Après une brève allocution près du palais du gouvernement, il s'est mis à la tête du défilé de ses partisans

  • 11:13

    Nikol Pachinian affirme ne pas avoir prévu de quitter l'Arménie

    En plein rassemblement à Erevan, le Premier ministre a mis en valeur le fait que sa famille se trouvait en Arménie.

    «Nous sommes ici et nous ne quitterons notre pays natal en aucun cas», a-t-il avancé, évoquant les rumeurs selon lesquelles il s'apprêterait à fuir.

  • 11:07

    En direct depuis Erevan

  • 11:06

    Nikol Pachinian a rejoint un rassemblement de ses partisans à Erevan qui sont sortis dans les rues suite à son invitation, selon Sputnik Arménie

  • 10:50

    Le Kremlin se dit préoccupé face à la situation en Arménie

    «Nous suivons avec inquiétude l'évolution de la situation en Arménie», a fait savoir le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov.

    Et d'ajouter que le Kremlin considérait les faits comme une affaire intérieure du pays.

  • 10:36

    Des Arméniens se rassemblent sur la place de la République suite à l'appel du Premier ministre

  • 10:32

    L'allocution de Nikol Pachinian en direct sur Facebook

  • 10:30

    Comme le précise Sputnik Arménie, le Président Armen Sarkissian n'a pas encore signé la lettre devant libérer le chef d'état-major de ses fonctions.

En direct
Le Premier ministre arménien rejoint un rassemblement de ses partisans à Erevan
+
Tags:
Arménie, Nikol Pachinian
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook