International
URL courte
Par
4015260
S'abonner

Appelant à la «désescalade» dans la région, la France s’est dite être «au côté de ses alliés américains» après les frappes aériennes menées par les États-Unis en Syrie, est-il noté, en réponse aux récentes attaques contre des sites de la coalition antiterroriste en Irak.

La France se tient «au côté de ses alliés américains» qui ont mené des frappes aériennes en Syrie après les attaques commises contre des sites de la coalition en Irak, a déclaré vendredi le ministère des Affaires étrangères.

«La France a pris connaissance des frappes ciblées conduites la nuit dernière par les Etats-Unis dans l'est de la Syrie, en réponse aux très graves attaques conduites ces derniers jours contre plusieurs sites de la Coalition internationale contre Daech en Irak, notamment à Erbil le 15 février», dit le Quai d'Orsay dans un communiqué.

«Face à ces attaques inacceptables et que nous avons fermement condamnées, nous nous tenons aux côtés de nos alliés américains», ajoute le ministère en appelant à la «désescalade régionale».

Le président américain Joe Biden a ordonné jeudi des frappes aériennes contre des installations appartenant selon le Pentagone à des milices soutenues par l'Iran.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
Tags:
diplomatie, frappe aérienne, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook