International
URL courte
Par
318
S'abonner

Lors du dernier sommet de l'UE, le Premier ministre polonais a proposé aux producteurs de vaccins contre le coronavirus de partager leurs licences avec Varsovie pour qu’il puisse en fabriquer dans le pays, a fait savoir le ministre de la Défense nationale.

Le contrat signé par la Commission européenne avec les producteurs de vaccins s'étant avéré inefficace, le chef du gouvernement polonais, Mateusz Morawiecki, a appelé ces producteurs à fournir à la Pologne une licence pour lancer la fabrication au niveau national, a indiqué ce lundi le ministre de la Défense nationale, Mariusz Błaszczak, à l’antenne de Polskie Radio.

Une telle proposition a été faite lors du récent sommet de l'UE sur le Covid-19 tenu en visioconférence les 25 et 26 février, selon lui.

«Nous sommes prêts pour cela, nous avons le potentiel approprié», a-t-il souligné.

Varsovie dit oui au vaccin chinois

À l’heure actuelle, la Pologne reçoit des vaccins de trois producteurs, Pfizer, Moderna et AstraZeneca, uniquement dans le cadre des accords conclus avec l’UE. Bruxelles a été beaucoup critiqué pour sa gestion de la politique vaccinale et des retards dans la production de vaccins ralentissant les campagnes de vaccination dans les États membres.

Mariusz Błaszczak a également confirmé que les autorités polonaises envisageaient la possibilité d'acheter des vaccins chinois. Une réunion de l'équipe gouvernementale de gestion de la crise se tiendra demain. «Nous en parlerons, nous recherchons la possibilité de vacciner le plus rapidement possible la plus grande partie de la population polonaise», a-t-il déclaré.

Mais à la question de savoir si le gouvernement envisageait également d'acheter des vaccins russes, M.Błaszczak n’a pas donné de réponse claire. «Nous cherchons la meilleure solution», s’est-il limité à dire.

Lire aussi:

Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 replonge sous la barre des 35.000 en 24h en France
Ce propriétaire d’hôtel avait loué une chambre à Xavier Dupont de Ligonnès la première nuit de sa cavale
Tags:
Covid-19, vaccin, Pologne, Mariusz Błaszczak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook