International
URL courte
Par
201285
S'abonner

L’administration Biden cherche à établir des relations stables avec la Russie, excluant leur «redémarrage» et ne souhaitant pas non plus d’escalade des tensions, selon un représentant de l’administration Biden.

Les États-Unis ne comptent pas procéder à un «redémarrage» des relations avec la Fédération de Russie, a déclaré un haut responsable américain lors d'une conférence téléphonique avec des journalistes, le 2 mars.

L’approche de l’administration de Biden envers la Russie sera pourtant différente de celle prônée par celle de Trump, a-t-il précisé.

«Notre objectif est d'avoir une relation prévisible et stable avec la Russie... Les États-Unis ne veulent clairement pas d'un "redémarrage" des relations avec la Russie, ni de leur escalade», a-t-il expliqué lors de ce point presse ayant trait à l'affaire Navalny. 

Des limites à respecter

Alors que Washington a décidé de sanctionner Moscou dans le cadre de l’affaire Navalny, ce haut responsable a déclaré que les États-Unis réagiraient si la Russie dépassait certaines limites.

«Nos actions et celles de nos partenaires doivent clairement imposer des responsabilités à la Russie lorsqu’elle dépasse les limites admises et respectées par tous les pays», a-t-il ainsi affirmé.

Les sanctions américaines prises ce 2 mars concernent sept haut fonctionnaires du gouvernement russe et 14 personnes morales. Elles portent sur des restrictions commerciales et de visa. Le même jour, Bruxelles a également décidé de sanctionner la Russie, pour «violation des droits de l’Homme» dans le cadre de l’affaire Navalny.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
sanctions antirusses, Alexeï Navalny, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook