International
URL courte
Par
81527
S'abonner

L’Arabie saoudite a annoncé le 1er mars que la vaccination contre le Covid-19 serait une condition obligatoire pour tout un chacun qui souhaiterait accomplir le pèlerinage à La Mecque cette année.

Le ministre saoudien de la Santé, Tawfiq al-Rabiah, a fait savoir dans une circulaire que la vaccination contre le Covid-19 serait obligatoire pour tout pèlerin souhaitant effectuer le Hadj.

«C'est l'une des conditions de participation à la saison du Hadj», souligne-t-il.

Tawfiq al-Rabiah indique avoir ordonné la mise en place d’une commission ad hoc. Selon lui, les effectifs médicaux du pays doivent être mobilisés à l’avance «pour faire fonctionner les établissements de santé à La Mecque, dans les lieux saints et à Médine», ainsi que dans les différents «points d’entrée des pèlerins».

Le Hadj est prévu cette année du 17 au 22 juillet.

Un coup dur pour le pays

En 2019, le grand pèlerinage dans la ville sainte avait attiré 2,5 millions de fidèles.

L’année dernière, dans le cadre de mesures prises pour contenir la propagation du Covid-19, le Hadj avait été limité en nombre et autorisé uniquement pour ceux qui se trouvaient déjà «à l’intérieur du royaume» saoudien.

Selon les derniers calculs de l’université Johns-Hopkins, l’Arabie saoudite compte aujourd’hui plus de 378.000 cas de contamination par le coronavirus; le nombre de décès s’élevant lui à plus de 6.500.

Lire aussi:

Et si les vaccins étaient inutiles et inefficaces? La France face au péril du variant brésilien
Finkielkraut «bug» en plein direct sur CNews, n’ayant pas compris que l’émission avait commencé – vidéo
De Lyon à Moscou pour le vaccin russe: un avocat français livre à Sputnik son expérience
Tags:
vaccination, Covid-19, hadj, La Mecque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook