International
URL courte
Par
1516
S'abonner

Un tremblement de terre de magnitude 5,9 a frappé la Grèce, annonce l’Observatoire national d'Athènes. Aucune information concernant d’éventuels victimes ou dégâts n’est disponible dans l’immédiat.

Au lendemain d’un tremblement de terre de magnitude 6,2, la Grèce est de nouveau frappée ce 4 mars par une secousse, rapporte l’Observatoire national d'Athènes. Cette fois-ci, un séisme de magnitude de 5,9 s’est produit à 18h38 GMT, à 16 kilomètres au sud-sud-ouest d’Elassona, en Thessalie. Le foyer du tremblement de terre se trouvait à une profondeur de 11,3 kilomètres.

Les données fournies par le Centre sismologique euro-méditerranéen (EMSC) sont légèrement différentes: la magnitude du séisme qui a été enregistré à 31 kilomètres de la ville de Larissa a atteint 5,7.

Dans le sillage de ce tremblement de terre, plusieurs répliques, moins puissantes, ont été enregistrées dans le pays.

«C'est le 50e tremblement de terre ressenti en Grèce au cours des 35 dernières heures», rapporte l’EMSC sur Twitter suite à l’annonce d’une nouvelle secousse de magnitude 3,6 enregistrée à 20h41 UTC.

Aucun dégât matériel ni humain n’a pour le moment été signalé.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
Grèce, séisme
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook