International
URL courte
Par
6315
S'abonner

Alors que pendant l’année 2020 le coronavirus a été une «terra incognita» pour l’humanité, aujourd’hui, elle en sait «beaucoup plus», a estimé auprès de Die Welt le directeur régional pour l’Europe de l’OMS Hans Kluge. D’après lui, d’ici début 2022 la pandémie sera terminée.

Dans une interview accordée à Die Welt, le directeur régional pour l’Europe de l’Organisation mondiale de la Santé Hans Kluge a donné ses estimations quant à la fin de la pandémie.

«Je suppose que 2021 sera une autre année Covid. Mais elle sera plus prévisible et gérable», a estimé le responsable. «L’année 2020 a été une terra incognita, une obscurité scientifique et politique. Un an plus tard, nous en savons beaucoup plus. C’est pourquoi je suppose que la pandémie sera terminée d’ici début 2022.»

D’après lui, cela ne signifie pas que le virus va disparaître. Cependant, il espère qu’il n’y aura plus «d’interventions perturbatrices».

Solidarité européenne nécessaire

Tout en rappelant qu’en ce moment se mettait en place le «plus grand programme de vaccination de l’histoire du monde», M.Kluge a souligné à quel point il était important d’agir ensemble et de recourir à «une solidarité à travers l’Europe».

Pour le directeur régional de l’OMS, il n’est pas concevable que les régions les plus riches du monde soient vaccinées et d’autres non.

À ces fins, il est nécessaire d’accélérer le programme de vaccination, ainsi que d’adapter le vaccin aux mutations du virus, celles-ci pouvant provoquer de graves maladies, a-t-il jugé.

«Si cela coïncide avec une campagne de vaccination lente, alors nous perdrons l'élan. Alors le virus pourra reprendre le dessus», a-t-il ajouté.

Le respect des mesures sanitaires à cet égard joue également un rôle important, selon le responsable.

Lire aussi:

La ville de Caudry pourra désormais priver des familles de «délinquants» d'aides sociales municipales
Tous vaccinés contre tous confinés: «il existe une troisième alternative»
La Russie annonce répondre à un déploiement massif de troupes de l'Otan à sa frontière
Tags:
Europe, vaccination, Covid-19, OMS
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook