International
URL courte
Par
32262
S'abonner

Les chrétiens d’Orient pourront-ils vivre en paix ces prochaines années? Depuis la chute du califat de Daech* en 2017, leur condition semble s’améliorer en Syrie. Et aussi en Irak, où le pape s’est récemment rendu. D’ailleurs, en dépit de tendances régionales inquiétantes, d’autres signes encourageants apparaissent en Égypte ou aux Émirats.

Malgré les tensions politiques et diplomatiques, malgré les crises économiques et sociales, malgré l’insécurité et le terrorisme, le pape François s’est rendu en Irak.

Les images du plus important chef chrétien traversant ce pays en ruine ont dévoilé l’amélioration, même relative, des conditions de vie de la communauté chrétienne en Irak. L’enfer de l’État islamique* s’est éloigné.

Pourtant, les réalités qu’endurent les communautés d’Iran, de Turquie ou d’Égypte sont-elles comparables à celle d’Irak ?

Malgré des tendances régionales inquiétantes, avec une baisse de la démographie, le maintien d’un risque terroriste et un durcissement politique à leur égard, la situation des chrétiens d’Orient diffère en fonction de conjonctures nationales très spécifiques.

Plus d’informations dans ce nouveau focus Lignes Rouges.

*Organisation terroriste interdite en Russie.

Lire aussi:

L'ancien ministre Éric Raoult est mort
Expulsion de diplomates, interdiction d'entrée: Moscou riposte aux sanctions US
Sans assimilation, le risque «d’une guerre de tous contre tous»? – vidéo
Tags:
Israël, Turquie, persécutions, États-Unis, Iran, Egypte, Etat islamique, Daech, Pape François, crise syrienne, Syrie, Irak, chrétiens d'Orient
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook