International
URL courte
Par
3447
S'abonner

Les diplomates américains en poste à Bagdad risquent de se voir privés de leur prime de risque, attribuée en fonction des dangers que présente leur mission, affirme la chaîne ABC.

Le département d’État américain a annulé les paiements supplémentaires alloués aux employés de son ambassade à Bagdad et pourrait demander aux diplomates de restituer l’argent qu’ils ont reçu pendant leurs congés en 2020, rapporte la chaîne ABC.

Selon ses informations, il s’agit de milliers de dollars versés aux diplomates qui avaient pris des jours de congé l’année dernière pour gérer leur stress, notamment après plusieurs attaques visant la Zone verte de la capitale irakienne, laquelle abrite les ambassades étrangères.

La chaîne cite ainsi un membre de la mission américaine qui évoque «un coup de couteau dans le dos» dans ce contexte. Contacté par ABC, le département d’État a refusé de faire le moindre commentaire sur cette question.

En décembre 2020, l’ambassade américaine à Bagdad avait été ciblée par un tir de roquettes, neutralisées par ses systèmes de défense. Le secrétaire d’État de l’époque, Mike Pompeo, avait accusé des milices pro-iraniennes d’en être responsable, alors que l’Iran a démenti toute implication dans l’incident.

Lire aussi:

La République tchèque expulse près de 70 employés de l’ambassade russe, Moscou promet une réponse
Les concepteurs du Spoutnik V «étonnés» par le silence des médias sur les décès après injection du Pfizer
Jean Castex tient une conférence de presse - vidéo 
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
Mike Pompeo, salaire, diplomates, États-Unis, Irak
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook