International
URL courte
Par
2013
S'abonner

Selon le journal local Hraparak, le chef de l’État arménien souffre de problèmes au cœur. Contactée par Sputnik, une source au sein de l'administration présidentielle a déclaré qu’Armen Sarkissian subissait un examen médical à cause de complications après le Covid-19.

Hospitalisé ce 12 mars, le Président arménien subit un examen médical à cause de complications survenues après le Covid-19, a déclaré à Sputnik une source au sein de l'administration présidentielle.

«Après avoir été atteint du Covid-19, le Président arménien a développé des complications, il est examiné au centre médical d'Astghik à Erevan», a déclaré l'interlocuteur de l'agence.

Le 5 janvier, l'administration du Président arménien a déclaré que le Covid-19 avait été diagnostiqué chez Armen Sarkissian alors qu’il était en visite à Londres. Il y est resté isolé et sous surveillance médicale. Cependant, il a continué à travailler à distance. Le 13 février, le chef de l’État est retourné en Arménie et a poursuivi son traitement à Erevan.

Le journal en ligne Hraparak a rapporté vendredi que M.Sarkissian a été hospitalisé en raison de problèmes cardiaques. Selon le média, le Président a été transporté dans un centre médical à Erevan afin d’y subir une opération d’angioplastie.

L’Arménie en proie à une crise politique

Une nouvelle crise politique a débuté après la fin des hostilités au Haut-Karabakh et s’est aggravée le 25 février, lorsque le chef d'état-major Onik Gasparian, de concert avec une quarantaine d'officiers hauts gradés arméniens, a exigé la démission de Nikol Pachinian et de son gouvernement. Un acte que ce dernier a qualifié de tentative de coup d’État militaire.

Le Président n’a pas signé le projet de décret sur le limogeage du chef d'état-major. Le Premier ministre a renvoyé le document au Président, qui a pour sa part fait appel à la Cour constitutionnelle concernant cette question. Onik Gasparian a continué d'exercer ses fonctions de chef d'état-major jusqu’au 10 mars. Ce jour-là, il a été congédié.

Lire aussi:

Incendie criminel dans une école maternelle à Lille, les pompiers visés par des mortiers d’artifice – images
Des chasseurs américains escortent deux Tu-142 russes au-dessus du Pacifique
«Colère», «dégoût», «honte»: pourquoi tant de haine envers Emmanuel Macron?
Tags:
hospitalisation, président, Arménie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook