International
URL courte
Par
1334
S'abonner

Au moins quatre personnes ont péri ce 13 mars dans la chute de l’avion An-26 appartenant au service aéronautique du Comité national de sécurité du Kazakhstan, près de l’aéroport de la ville d’Almaty. Le ministère des Situation d’urgence a diffusé une vidéo des secours qui s’activent sur place.

Une vidéo de l’endroit où s’est écrasé l’avion An-26 ce samedi 13 mars a été posté sur Internet par le ministère des Situations d’urgence.

Appartenant au service aéronautique du Comité national de sécurité du Kazakhstan, qui comprend les services douaniers, l’appareil s’est crashé lors de son atterrissage à l’aéroport d’Almaty. Parmi les six personnes présentes au bord de l’appareil, quatre ont péri, alors que les deux autres ont été hospitalisées en réanimation.

Les images montrent que les secours sont sur les lieux. Contacté par Sputnik, le service de presse du ministère de la Santé du Kazakhstan a expliqué que 10 unités de réanimation de la direction de santé publique d’Almaty étaient sur place. Les pompiers y sont également et ils ont réussi à éviter l'incendie de l'avion.

Les victimes

Selon le service de presse de la municipalité, les personnes hospitalisées se trouvent dans un état très grave et les médecins sont en train de se battre pour les sauver.

«Deux victimes (une née en 1987, avec fracture ouverte de la cuisse gauche, traumatisme crânien fermé et une autre, née en 1996, avec traumatisme crânien ouvert, fractures des doigts d’une main, brûlures corporelles au deuxième et au troisième degré) sont en réanimation au quatrième hôpital clinique de la ville d'Almaty. Leur état est extrêmement grave», a indiqué sur Facebook le service de presse de la ville.

Causes à déterminer

Le Président du pays a présenté ses condoléances aux familles des victimes de l'accident et a donné l’ordre de déterminer les causes de l'accident. D’après lui, «de tels événements ne doivent pas se reproduire».

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
morts, Kazakhstan, avion, crashs
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook