International
URL courte
Par
133919
S'abonner

La rivalité entre la Chine et les États-Unis se fait de plus en plus menaçante, tant sur le plan diplomatique que commercial. Ces tensions pourraient-elles encore s’aggraver à cause des terres rares? Didier Julienne, spécialiste des métaux stratégiques, n’y croit pas. Il s’en explique devant les caméras de Sputnik.

La Chine peut-elle couper les vivres au complexe militaro-industriel américain? Selon Le Financial Times, l’Empire du Milieu serait à nouveau tenté d’imposer aux États-Unis un embargo sur les terres rares, un ensemble de dix-sept métaux employés dans l’automobile, l’informatique, les énergies renouvelables et… la Défense. Le F-35 contient notamment 417 kg de ces lanthanides dont Pékin détient le quasi-monopole. La menace avait déjà été agitée en 2019, alors que Donald Trump avait sanctionné Huawei. Le 24 février, Joe Biden a riposté avec un décret s’attaquant aux pénuries de produits essentiels, dont les terres rares.

Lignes rouges –Jean-Baptiste Mendes reçoit Didier Julienne, spécialiste des ressources naturelles, professeur à l’École de guerre économique et ancien trader en métaux stratégiques.

Pourtant Didier Julienne, spécialiste en ressources naturelles à l’École de guerre économique, ne croit pas à la «guerre des terres rares» annoncée entre ces deux puissances, estimant d’une part que «la Chine n’a jamais rien fait» et que «ces menaces sont restées de la rhétorique», d’autre part, que les deux économies seraient trop interdépendantes:

«Les Chinois auraient beaucoup plus à perdre en faisant un embargo sur les terres rares, notamment des mesures de représailles que pourraient déclencher les Américains sur d’autres matières premières, agricoles ou énergétiques. Les Américains et leurs alliés pourraient déclarer à la Chine: “vous faites un embargo sur les terres rares, nous faisons un embargo sur le gaz naturel et sur le soja”.»

Lire aussi:

Repas clandestins: deux personnalités dévoilent publiquement leur expérience
Il donne des coups de pied à une voiture de police de Sevran, son interpellation dégénère – vidéo
«Affaire Rafale»: le scandale de trop pour le Parquet national financier?
Tags:
F-35A, Joe Biden, Donald Trump, Xi Jinping, États-Unis, Chine, terres rares
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook