International
URL courte
Par
1305
S'abonner

Plus de 5.700 doses de vaccin contrefaites portant l’étiquette Spoutnik V ont été saisies par les autorités mexicaines à bord d’un avion qui devait décoller pour le Honduras.

Un important lot de faux vaccins contre le nouveau coronavirus Spoutnik V a été saisi au Mexique, a annoncé ce jeudi 18 mars le Fonds russe d’investissements directs (RFPI).

«Le RFPI exprime sa reconnaissance au gouvernement mexicain, aux douaniers et aux forces armées du pays pour la saisie d’un faux lot de vaccins russes contre le coronavirus», indique le fonds dans un communiqué.

Le gouvernement mexicain précise pour sa part que les faux vaccins, saisis à l’aéroport international de Campeche, devaient être acheminés au Honduras à bord d’un jet privé. La cargaison comportait un équivament de plus de 5.700 doses renfermées dans deux réfrigérateurs. L’équipage et les passagers de l’avion ont été «remis au parquet», indique le gouvernement.

Le RFPI souligne que la partie mexicaine a «prévenu une provocation visant à discréditer le vaccin Spoutnik V» qui n’est livré que dans le cadre de programmes officiels. Le fonds et le ministère russe de la Santé coopéreront avec Mexico pour établir l’origine du vaccin contrefait.

Premier lot livré au Mexique fin février

Le Mexique est devenu le premier pays nord-américain à avoir homologué le vaccin Spoutnik V via la procédure d’autorisation d’utilisation d’urgence (Emergency Use Authorization, EUA).

Le 22 février, le pays latino-américain a reçu son premier lot du vaccin russe comportant 200.000 doses avec lesquelles les autorités mexicaines souhaitaient immuniser les personnes de plus de 60 ans.

Près de 196.000 décès liés au Covid

Le Mexique a commencé le 24 décembre à vacciner le personnel médical qui s’occupe des personnes atteintes du Covid-19. Le 15 février, il a entamé la vaccination des plus de 60 ans qui sont plus de 15 millions.

Le Mexique, qui compte 126 millions d’habitants, a enregistré depuis le début de l’épidémie près de 2,2 millions de cas de contamination et près de 196.000 morts, ce qui en fait le troisième pays au monde quant au nombre de décès liés au Covid-19, derrière les États-Unis et le Brésil.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
vaccin, Russie, Covid-19, Mexique, Spoutnik V
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook