International
URL courte
Par
15452
S'abonner

La Biélorussie ne participera pas à l’édition 2021 du concours Eurovision car le pays a échoué à présenter une chanson correspondant à son règlement, a annoncé l’Union européenne de radiotélévision.

L’Union européenne de radiotélévision (UER), qui organise l’Eurovision, a annoncé la disqualification de la Biélorussie de son édition 2021, jugeant que la chanson proposée par Minsk violait les règles du concours.

À l’Eurovision 2021, la Biélorussie devait être représentée par le groupe Galasy ZMesta («Les voix des riverains»), mais sa chanson Ya Nauchu Tebya («Je t’apprendrai») a été considérée comme non éligible en raison de son sous-texte politique.

L’UER a alors demandé au radiodiffuseur biélorusse BTRC de modifier son entrée afin que la chanson respecte le règlement. Or, le nouveau morceau ne répond toujours pas aux normes, constate l’organisateur dans un communiqué. La partie biélorusse dénonce une décision «politiquement motivée».

Quand la politique coupe la musique

Le groupe Galasy ZMesta avait été choisi pour remplacer le duo VAL qui devait initialement représenter le pays à l’Eurovision à l’issue d’un vote populaire. Mais après que les musiciens de VAL ont exprimé leur soutien aux manifestants qui contestent la réélection du Président Alexandre Loukachenko, le BTRC les a écartés du concours.

Les tumultes politiques avaient auparavant causé le retrait de l’Arménie de l’Eurovision. C’est la partie arménienne elle-même qui a pris cette décision alors que le pays traverse une crise depuis sa défaite militaire face à l’Azerbaïdjan dans le conflit au Haut-Karabakh.

Pas que l’Eurovision

Après l’annonce officielle en août 2020 de la réélection d’Alexandre Loukachenko au poste présidentiel qu’il occupe depuis 1994, de vastes manifestations populaires ont eu lieu à Minsk ainsi que dans d’autres villes biélorusses.

Suite aux nombreuses violences exercées contre les protestataires, la Biélorussie s’était déjà vue retirer l’organisation des championnats du monde de hockey sur glace (21 mai-6 juin) ainsi que le Championnat du monde de pentathlon moderne (7-13 juin).

Lire aussi:

«Toutes les personnes qui vont aller se faire vacciner sont des cobayes», lance une députée française
L’Iran suspend sa coopération avec l’UE dans plusieurs domaines
«Reprendre le pouvoir»: «Une partie des endormis va se réveiller», prédit François Boulo
Tags:
Union européenne de radiotélévision (UER), Alexandre Loukachenko, manifestation, Eurovision, Biélorussie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook