International
URL courte
Par
Blocage du canal de Suez (16)
303347
S'abonner

À peine débloqué, le porte-conteneurs Ever Given s’est retrouvé dans sa position initiale à cause de vents violents, obstruant de nouveau le canal de Suez, indique une source de la direction du canal auprès de Sputnik. Peu après, il a de nouveau été remis à flot.

Quelques heures seulement après que le Président égyptien a annoncé la fin de la crise du porte-conteneurs Ever Given, le navire s’est de nouveau retrouvé en travers du canal de Suez, a indiqué une source de la direction du canal auprès de Sputnik.

Peu après, il a de nouveau été remis à flot.

Ce retour à la position initiale a été causé par des vents violents.

«Le navire s’est de nouveau retrouvé dans la même position à cause du vent, mais cette situation n’est pas aussi complexe que la précédente», a expliqué la direction.

Prochaines manœuvres

Le porte-conteneurs devrait être bientôt remorqué:

«Des spécialistes tenteront de nouveau de remorquer le navire dans une heure», a précisé la source. 

Entre-temps, une autre source a informé Sputnik de la prochaine tentative de remorquage qui devrait être entreprise dans la soirée à marée haute.

Le trafic est repris

La reprise du trafic a été ensuite annoncée par l'Autorité du canal de Suez (SCA), dont les images ont été diffusées sur son compte Facebook.

Les manœuvres devront reprendre à marée haute dans la soirée pour permettre le rétablissement complet du cap du navire, indique un communiqué de la SCA. Le porte-conteneurs devra ainsi être positionné au milieu de la voie navigable.

Le président de la SCA rappelle que la navigation sera immédiatement reprise après le rétablissement complet du cap de l’Ever Given et son acheminement vers la zone d'attente de Bitter Lakes pour subir un examen technique.

Le cliché du canal de Suez débloqué a été publié par le site permettant de suivre le trafic maritime en direct Marine Traffic.

La libération du canal de Suez prendra jusqu’à quatre jours, a indiqué un conseiller du Président égyptien à Sputnik. Plus tôt dans la journée, le président du SCA avait fait savoir auprès de Sada El Balad, chaîne de télévision égyptienne, que la navigation serait complètement rétablie dans trois jours et demi.

Demande d'indemnités

L’Égypte s’apprête à demander aux propriétaires du porte-conteneurs [Shoei Kisen Kaisha, compagnie japonaise, ndlr] de payer des indemnités, poursuit le conseiller auprès de Sputnik. La capitaine du navire a été jugée responsable de cet incident, a-t-il ajouté.

Incident

Long de 400 mètres, le porte-conteneurs s’est échoué le 23 mars en travers du canal de Suez, bloquant ainsi le trafic maritime. Les conditions météorologiques et des erreurs humaine ou technique ont été évoquées par Ossama Rabie, président de l'Autorité du canal (SCA), lors d’une conférence de presse à Suez, en tant que causes possibles de l’incident.

Le navire a été partiellement remis à flot dans la matinée du 29 mars, après six jours de travail continu. Selon la revue spécialisée britannique Lloyd's List, le blocage a créé un embouteillage de 425 navires. 

Le positionnement du navire a été réorienté à 80% dans la bonne direction avant qu’il puisse bouger. L'arrière du navire s'est déplacé de 102 mètres de la rive, a fait savoir M.Rabie.

Suite aux annonces de remise à flot partielle, le Président égyptien Abdel Fattah al-Sissi avait salué une opération «réussie», réalisée par ses compatriotes «malgré l’énorme complexité technique» du processus.

Dossier:
Blocage du canal de Suez (16)

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
trafic, blocage, navires, Egypte, canal de Suez
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook