International
URL courte
Par
207104
S'abonner

L’escalade de la confrontation armée le long de la ligne de contact dans le Donbass continue. Un enfant de cinq ans est décédé après l'utilisation d'un drone doté d’un engin explosif par l'armée ukrainienne, a déclaré la milice populaire de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

Mises en garde de Washington, alliance américano-ukrainienne, escalade des heurts armés: un regain de tensions autour du conflit dans l'est de l'Ukraine se dessine. Ce samedi 3 avril, un enfant a péri dans la banlieue ouest de Donetsk dans une attaque de drone muni d’un engin explosif de l'armée ukrainienne, a annoncé la milice populaire de la République populaire autoproclamée de Donetsk.

«Les forces armées ukrainiennes ont utilisé un appareil aérien sans pilote équipé d'un engin explosif improvisé, qui a été largué sur le village d'Aleksandrovka. En conséquence, un enfant né en 2016 est mort et un habitant né en 1954 a été blessé», a déclaré le service de presse de la milice.

Pilonnage d’un village près de Lougansk

Pour la première fois depuis la fin du mois de juillet, l'armée ukrainienne a utilisé de l'artillerie interdite par les accords de Minsk contre la République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), a indiqué le service de presse de la milice populaire de la RPL. L’attaque a eu lieu dans la nuit du 2 au 3 avril.

«Les forces punitives ukrainiennes ont ouvert le feu sur la zone du village de Kalinovo-Borchtchevate pour la première fois depuis l'introduction de mesures supplémentaires pour contrôler le respect du cessez-le-feu, en utilisant une artillerie de 122 millimètres», a déclaré son service de presse.

Toujours selon lui, 16 obus au total ont été tirés sur les positions de la RPL. La milice populaire a riposté avec des armes qui ne sont pas interdites par les accords de Minsk.

Biden promet son soutien «indéfectible» à l'Ukraine

Le soir du 3 avril, une conversation entre Joe Biden et son homologue ukrainien a eu lieu. Le Président états-unien a promis à Volodymyr Zelensky de soutenir la souveraineté de l'Ukraine face à la Russie, accusée par les deux pays de masser ses troupes à la frontière.

«Le Président Biden a affirmé le soutien indéfectible des États-Unis à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine face à l'agression de la Russie dans le Donbass et en Crimée» au cours d'un échange téléphonique avec M.Zelensky, selon le compte-rendu de la Maison-Blanche.

Pour sa part, le dirigeant ukrainien a salué un «partenariat crucial» avec Washington, à l'issue de cette discussion.

Le porte-parole de Vladimir Poutine, Dmitri Peskov, a quant à lui déclaré que la Russie déplaçait ses troupes comme elle l’entendait «sur son territoire». La diplomatie russe a démenti pour sa part les informations faisant état d'un conflit imminent avec l'Ukraine.

Lire aussi:

«Danger pour la France», «guerre d’influence»: Jordan Bardella dézingue la Turquie d’Erdogan
Le centre d'enrichissement de Natanz touché par un acte «terroriste antinucléaire», selon Téhéran
Quand Erdogan dit ce que Zelensky veut entendre: des politiques criméens commentent le soutien turc
Tags:
République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), République populaire autoproclamée de Donetsk (RPD), Donbass
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook