International
URL courte
9337
S'abonner

Une série de mesures a été dévoilée par le Président américain en vue de limiter la prolifération des armes à feu aux États-Unis qui, selon son aveu, sont aux prises avec une «épidémie» de violences par armes à feu.

Les États-Unis vivent une «épidémie» de violences armées, a constaté Joe Biden, avant de proposer plusieurs mesures afin de renforcer le contrôle dans le domaine.

«La violence par arme à feu dans ce pays est une épidémie, c'est une honte internationale», a-t-il affirmé dans une allocution.

Il a rappelé que 316 personnes en étaient victimes dans le pays tous les jours et que 106 d'entre elles mouraient.

Joe Biden a exhorté dans ce contexte à «enrayer l'épidémie de violences par armes à feu», annonçant «plusieurs mesures» de son administration.

Retirer les «armes fantômes»

Admettant qu’il restait «encore beaucoup à faire», il a exprimé son désir de lutter avant tout contre les «armes fantômes» fabriquées de manière artisanale à partir d’un kit qui comprend toutes les instructions nécessaires. Or, ces armes n'ont pas de numéro de série et ne peuvent par conséquent pas être retrouvées en cas de crime. Qui plus est, les acheteurs ne sont pas tenus de passer une vérification pour acheter un tel kit.

«Par conséquent, n'importe qui […] peut acheter ce kit et, en à peine 30 minutes, assembler une arme.»

Le Président américain a également évoqué les armes de poing équipées d'un accessoire stabilisateur qui les rend beaucoup plus précises.

En outre, il prévoit la possibilité pour un policier ou un membre de la famille de saisir un tribunal pour exiger le retrait d’une arme à quelqu’un qui présenterait un danger en cas de conflit ou de menace de suicide.

Il a également estimé indispensable d’interdire les fusils d'assaut et les chargeurs à grande capacité souvent utilisés dans les tueries. Ainsi, le 7 avril, un footballeur professionnel de la NFL a abattu cinq personnes, dont deux enfants de cinq et neuf ans, en Caroline du Sud.

Toutefois, d’après les statistiques présentées par les Centres pour le contrôle et la prévention des maladies, en 2019, 39.707 Américains sont morts par arme à feu mais près de 24.000 sont des suicides.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Covid et accident de laboratoire, ces «complotistes» qui avaient vu juste
Tribune de militaires: le chef d'état-major invite les signataires à quitter l'armée
Tags:
armes à feu, violences, Joe Biden, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook