International
URL courte
Par
366140
S'abonner

La Lituanie a annoncé ce 23 avril l’expulsion de deux diplomates russes par solidarité avec la République tchèque qui en avait déjà renvoyé 18. La Lettonie et l'Estonie ont à leur tour décidé d'expulser des employés russes des ambassades situées sur leurs territoires.

Par solidarité avec la République tchèque qui avait déjà renvoyé 18 diplomates russes, les pays baltes ont annoncé ce 23 avril l’expulsion d’employés russes des ambassades situées sur leurs territoires. La Lituanie a ainsi décidé d’expulser deux diplomates, la Lettonie et l’Estonie un chacun.

Le président du comité russe des Affaires internationales, Leonid Sloutski, a déclaré que la réponse de la Russie aux trois pays baltes serait rapide et symétrique.

«Les autorités de ces pays peuvent n’avoir aucun doute quant à notre réponse. Leurs diplomates peuvent déjà choisir lequel d'entre eux devra emballer ses affaires», a indiqué la porte-parole de la diplomatie russe Maria Zakharova.

Prague accuse Moscou

La semaine dernière, la République tchèque a accusé la Russie d’être impliquée dans une explosion survenue sur un entrepôt de munitions à Vrbetice, en 2014. Prague a en outre renvoyé 18 diplomates russes. La diplomatie tchèque a annoncé que 48 employés de l’ambassade russe à Prague seront expulsés du pays avant fin mai.

Le lendemain, la Russie, qui dément toute implication de ses services secrets dans l’incident, a riposté, selon le principe de réciprocité, en déclarant 20 diplomates tchèques personae non gratae. Prague a avoué ne pas s’être pas attendue à une telle réaction, car le fonctionnement de son ambassade en a pratiquement été paralysé.

Lire aussi:

Plus de 15.000 nouveaux cas de Covid-19 dénombrés en France en 24 heures
Voici ce que l’on risque en publiant son QR Code de vaccination sur Internet
«Nous n'avons jamais eu de problèmes avec nos voisins»: deux adolescents brûlés au cocktail Molotov à Jaffa
Tags:
expulsions, diplomates, République tchèque, Estonie, Lettonie, Lituanie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook