International
URL courte
Par
3712133
S'abonner

Interpellé le 24 avril par la chanteuse américaine Selena Gomez pour soutenir la lutte pour la vaccination contre le Covid-19 dans le monde, Emmanuel Macron a annoncé, dès le lendemain, l’envoi en Afrique de doses d’AstraZeneca, vaccin dont les Français se méfient de plus en plus.

Le Président de la République a annoncé, le 25 avril, l’envoi de doses de vaccins anti-Covid-19 en Afrique. Ceci au lendemain de l’appel de la chanteuse Selena Gomez qui avait demandé, via Twitter, à Emmanuel Macron et à d’autres dirigeants du G7 d’apporter leur soutien à la lutte pour la vaccination dans le monde. 

«La France vient d’envoyer les premières doses destinées à Covax [initiative mondiale consistant à garantir aux pays du monde entier un accès équitable aux vaccins]», lesquelles ont déjà été acheminées en Afrique de l’Ouest, a précisé le chef de l’État dans son allocution vidéo partagée sur Twitter.

«On a une personne sur six qui a reçu au moins une dose de vaccin en Europe, en Afrique c’est moins d’une sur cent. C’est inacceptable», a-t-il notamment souligné. Et d’ajouter: «Nous avons largement les moyens d’accélérer notre solidarité qui passe par le don de doses».

«Nous avons une responsabilité à l’égard du reste du monde», a conclu Emmanuel Macron.

L’Afrique recevra l’AstraZeneca

Le Président a mentionné qu’il s’agissait de l’AstraZeneca promu par le gouvernement avec un succès tout relatif. Les Français boudent massivement ce vaccin, associé souvent à la formation de caillots sanguins, un effet secondaire pourtant très rare. Dans le courant du printemps, plusieurs centres de vaccination sont restés presque vides en raison de ce scepticisme. Selon un sondage Odoxa-Backbone Consulting réalisé pour Franceinfo et Le Figaro et publié le 8 avril, 71% des Français rejettent le vaccin d'AstraZeneca et préfèrent ceux de Pfizer-BioNTech (70%) et de Moderna (65%).

Un appel retentissant

Dans son message publié samedi dernier, la chanteuse a demandé aux dirigeants du G7 de faire «don de dollars et de doses pour aider le monde entier à lutter contre la pandémie».

Emmanuel Macron a tenu à lui répondre personnellement sur Twitter en disant: «Merci d'avoir transmis ce message crucial à tous les dirigeants. La France a déjà commencé à envoyer ses premières doses de vaccin en Afrique via #Covax, et ce n'est que le début».

​Selena Gomez animera le 8 mai prochain le concert caritatif Vax Live, organisé par le mouvement humanitaire Global Citizen et destiné à récolter des fonds pour la vaccination dans le monde.

Des pays en attente

Le mécanisme Covax a déjà permis à plus de 100 pays pauvres de commencer la vaccination de leur population, la première livraison internationale ayant été reçue par le Ghana le 24 février, précisait début avril l’Organisation mondiale de la santé (OMS). L’initiative prévoit de fournir des doses à tous les pays participants demandeurs au cours du premier semestre de l’année.

Cependant, douze États n’ont pas encore lancé de vaccination: la Tanzanie, Madagascar, le Burkina Faso, le Tchad, le Burundi, la Centrafrique, l’Érythrée; Vanuatu, Samoa, Kiribati, la Corée du Nord et Haïti.

Lire aussi:

La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Une journaliste d’Al Jazeera en direct près d’une tour à Gaza au moment où deux bombes la ciblent – vidéo
La police militaire russe arrête un convoi de blindés US dans le nord-est de la Syrie
Tags:
Afrique, vaccination, vaccin, Selena Gomez, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook