International
URL courte
Par
534151
S'abonner

Emmanuel Macron a exprimé «sa grave préoccupation sur l'état de santé de Navalny et le respect de ses droits fondamentaux» à Vladimir Poutine.

Le Président français a exprimé ce lundi 26 avril sa «grave préoccupation» sur l'état de santé de l'opposant russe Alexeï Navalny lors d'un entretien avec son homologue russe Vladimir Poutine, a annoncé l'Élysée.

M.Macron s'est en outre dit préoccupé par le respect des droits fondamentaux de M.Navalny, qui est derrière les barreaux depuis février suite à la décision de la justice de remplacer sa peine avec sursis par de la prison ferme en raison de la violation par l'opposant des conditions de son contrôle judiciaire.

L'entretien des deux chefs d'État a en outre porté sur la situation dans le Caucase, après le conflit du Haut-Karabakh, ainsi qu'en Ukraine. MM.Macron et Poutine ont notamment convenu de prendre des «initiatives concrètes» dans les prochains jours pour relancer les efforts dans le cadre du groupe de Minsk.

L'Ukraine et l'expulsion de diplomates au menu des entretiens

M.Macron a en outre exprimé le soutien de Paris à «ses partenaires» européens à la suite de l'expulsion récente par Moscou de 20 diplomates tchèques et d'un diplomate italien, en réaction aux expulsions de diplomates russes par Prague et Rome.

Le Président russe a qualifié d'absurdes les accusations de Prague contre la Russie, a pour sa part, annoncé le Kremlin.

Par ailleurs, M.Macron a informé son homologue russe des entretiens qu'il avait eus à Paris avec le Président ukrainien Volodymyr Zelensky. M.Poutine a attiré l'attention du Président français sur les actions provocatrices de Kiev, qui exacerbe la crise dans le Donbass et ignore les clauses des ententes de Minsk 2. Les deux Présidents ont convenu de poursuivre leur dialogue dans le cadre du format Normandie, a ajouté le Kremlin dans un communiqué.

État de santé de Navalny

L'opposant russe avait annoncé le 23 avril sa décision de mettre fin progressivement à sa grève de la faim qu’il avait entamée fin mars dans la colonie pénitentiaire où il est détenu à 100 kilomètres de Moscou. Quelques jours plus tôt, il avait été transféré à l'hôpital et avait accepté de recevoir une vitaminothérapie.

Le 22 avril, les médias ont annoncé que le blogueur avait été examiné par un neurologue à l'hôpital civil de la ville de Vladimir.

La déléguée russe aux droits de l'homme Tatiana Moskalkova avait précédemment déclaré que quatre médecins civils, ne faisant pas partie du système pénitentiaire, avaient rendu visite à Alexeï Navalny le 20 avril. Selon elle, l'état de santé de M.Navalny ne posait pas de problèmes graves.

Lire aussi:

Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
Moscou exige qu’Israël cesse «immédiatement et entièrement» sa politique de colonisation
Un migrant en tue un autre et tente de violer une femme en pleine rue en 24h à Paris
Tags:
Volodymyr Zelensky, Ukraine, santé, Vladimir Poutine, Alexeï Navalny, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook