International
URL courte
Par
221816
S'abonner

Le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé ce mercredi 28 avril l'expulsion de diplomates slovaques et des pays baltes en poste à Moscou.

Trois employés de l'ambassade slovaque à Moscou, ainsi que deux diplomates lituaniens, un diplomate estonien et un diplomate letton doivent quitter le territoire de la Fédération de Russie, a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères.

Le ministère explique agir de manière réciproque en réaction à la récente expulsion de diplomates russes de Bratislava, Tallinn, Riga et Vilnius. La partie russe a également convoqué les ambassadeurs des quatre pays pour leur exprimer ses «protestations catégoriques».

Moscou a notamment reproché aux pays concernés d'avoir démontré «une fausse solidarité» avec la République tchèque dans sa «campagne de provocations antirusses».

Prague accuse Moscou

Le 17 avril, les autorités tchèques ont annoncé l'expulsion de 18 diplomates russes soupçonnés de liens avec les services de renseignement responsables, selon Prague, de l'explosion d'un dépôt de munitions à Vrbetice qui avait fait deux morts en 2014.

En réaction à ces accusations qu'elle rejette, Moscou a expulsé 20 diplomates tchèques en poste dans la capitale russe. La République tchèque a alors menacé d'expulser tous les diplomates russes se trouvant dans le pays.

Prague a également exhorté les pays membres de l'Union européenne et de l'Otan à «une action collective» avec l'expulsion de diplomates russes en signe de solidarité avec Prague.

Moscou crée une liste des «pays inamicaux»

Le 23 avril, Vladimir Poutine a signé un décret interdisant aux pays ayant entrepris des «démarches inamicales» envers Moscou d'embaucher des «personnes physiques résidant sur le territoire de la Fédération de Russie».

Le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov a pour sa part promis de dévoiler bientôt une liste des pays considérés comme «inamicaux» par Moscou.

Lire aussi:

Interdit d’entrée en France, un ex-dealer tunisien interpellé dans un TGV venant d’Italie
EELV provoque une nouvelle polémique avec une affiche sarcastique appelant à ne pas aller voter
Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Tags:
diplomates, Estonie, Lettonie, Lituanie, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook