International
URL courte
Par
14471
S'abonner

Le ministère turc de la Santé a annoncé qu'Ankara avait signé un contrat pour l'achat de 50 millions de doses du vaccin anti-Covid russe Spoutnik V.

La Turquie a signé avec la partie russe un contrat prévoyant l'achat de 50 millions de doses du Spoutnik V, a fait savoir ce mercredi 28 avril le ministre turc de la Santé Fahrettin Koca.

Les premières livraisons du vaccin russe, qui est en train d'être examiné par les autorités sanitaires turques dans le cadre d'une procédure d'autorisation d'urgence, sont attendues en mai, a-t-il indiqué.

Le 26 avril, le Fonds russe d’investissements directs (RFPI) a annoncé avoir conclu un accord avec la société pharmaceutique turque Viscoran Ilac sur la production locale du Spoutnik V.

La Turquie se reconfine

La situation sanitaire s'empire en Turquie, avec plus de 43.000 contaminations enregistrées au cours des dernières 24 heures. Au total, plus de 4,7 millions de Turcs ont contracté le nouveau coronavirus depuis le début de la pandémie, selon les chiffres officielles. Plus de 39.000 d'entre eux en sont décédés.

Plus tôt dans la semaine, le Président Recep Tayyip Erdogan avait annoncé un confinement de 17 jours à partir du 29 avril pour endiguer la propagation de l'épidémie.

La Turquie utilise actuellement les vaccins développés par le chinois Sinovac et Pfizer/BioNTech. Jusqu'à présent, seulement 8,7 millions de personnes ont reçu deux doses de vaccin, sur une population d'environ 85 millions d'habitants.

Importations du Spoutnik bloquées au Brésil

En mars, le ministère brésilien de la Santé et le RFPI ont signé un contrat prévoyant l’achat de 10 millions de doses du vaccin Spoutnik V. Par la suite, le ministère brésilien de la Science a autorisé la production du vaccin dans le pays.

Or, cela n’a pas empêché l’agence sanitaire brésilienne Anvisa de s’opposer à la demande de plusieurs États du pays de commencer à importer le médicament, évoquant le manque de données pour s’assurer de son efficacité.

Lire aussi:

Une femme en état de démence blesse un policier au couteau avant d'être abattue
Rixe entre deux bandes rivales en pleine rue en Seine-Saint-Denis – vidéo
Israël organise les plus grandes manœuvres de son histoire: vers un nouveau conflit au Moyen-Orient ?
Tags:
Comirnaty, vaccin de Pfizer/BioNTech, CoronaVac, vaccin de Sinovac, vaccination, Russie, Spoutnik V, Turquie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook