International
URL courte
Par
161150
S'abonner

Alors que la guerre au Yémen s’éternise et que les entorses aux droits de l’Homme se multiplient, l’image de l’Arabie saoudite semble bien lisse en France. Pierre Conesa, spécialiste du royaume, s’attaque aux lobbies pro-saoudiens dont l’influence se fait autant sentir sur des personnalités politiques que des hommes d’affaires ou des journalistes.

Comment expliquer que l’Arabie saoudite fasse davantage l’actualité par son possible rachat de l’Olympique de Marseille que par la guerre au Yémen? 

Pourtant, les morts s’accumulent dans ce pays ravagé par plus de six années de conflit et où Riyad mène la coalition contre les rebelles houthis.

La faute au travail de lobbying du royaume saoudien, explique Pierre Conesa, ancien haut fonctionnaire. Dans un nouvel ouvrage intitulé Le Lobby saoudien en France : Comment vendre un pays invendable (Éd. Denoël, 2021), Pierre Conesa dévoile comment Riyad fait appel à de nombreuses entreprises de relations publiques pour améliorer son image. Des actions qui touchent aussi bien des politiques et des hommes d’affaires que l’élite musulmane en France. L’activité n’a cependant absolument rien d’illégal, comme le précise ce spécialiste de l’Arabie saoudite dans ce nouvel entretien de Lignes Rouges.

Lire aussi:

Moscou publie sa liste des «pays inamicaux» et explique les mesures qui les attendent
La Chine met-elle sur pied une invincible armada? - vidéo
Trois roquettes tirées en direction d'Israël depuis le territoire syrien
Tags:
Joe Biden, lobbying, lobby, Emmanuel Macron, France, affaire Khashoggi, Jamal Khashoggi, Salmane ben Abdelaziz al-Saoud, Arabie Saoudite, Riyad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook