International
URL courte
Par
5246
S'abonner

Au moins cinq roquettes de type Katioucha ont été lancées ce dimanche 2 mai en direction de l'aéroport international de Bagdad, a fait savoir la chaîne de la télévision Al-Arabiya. Les roquettes sont tombées dans le secteur où sont stationnés des soldats des États-Unis, précise-t-elle. Aucune dégât ou victime n’ont été signalés pour l’heure.

L'aéroport international de Bagdad a été pilonné ce 2 mai à la roquette, informe la chaîne de télévision Al-Arabiya, citant des sources des services de sécurité irakiens. Elle poursuit que l'attaque a ciblé un secteur où des soldats américains étaient stationnés. Il n'y a pas de revendication immédiate de responsabilité.

La chaîne précise que les forces de défense antiaérienne de Bagdad ont intercepté au moins cinq roquettes de type Katioucha.

Pour sa part, l’agence Reuters mentionne deux roquettes qui sont tombées dans les alentours de l’aéroport irakien, en se référant à des sources sécuritaires.

L’une des roquettes a été interceptée par des systèmes de défense C-RAM, des batteries anti-aériennes installées suite à des séries d'attaques à la roquette contre les bases américaines en Irak, a détaillé le responsable sous le couvert de l'anonymat à l’AFP.

Aucune victime ou dégâts matériels n’ont été signalés dans l’immédiat. 

Le Premier ministre irakien réagit

Suite à cette attaque qui s’est produite ce dimanche, visant les environs de l'aéroport international de Bagdad, le Premier ministre irakien Moustafa al-Kazimi a déjà ordonné de poursuivre ceux qui sont derrières ces tirs de roquettes et de les en faire répondre, rapporte la chaîne Al-Arabiya.

Lire aussi:

Moscou réagit aux accusations concernant une cyberattaque contre un pipeline US
Le Hamas lance un nouveau barrage de roquettes vers Israël
En continu: tous les vols vers Tel-Aviv détournés en raison des tirs de roquettes depuis Gaza
Tags:
missiles, tirs, Bagdad
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook