International
URL courte
Par
11282
S'abonner

Nommé en l’honneur du dirigeant soviétique, Muthuvel Karunanidhi Staline sera le ministre en chef de l'État indien du Tamil Nadu suite aux récentes élections législatives. En Russie, il avait connu par le passé des désagréments en lien avec son nom.

Un homme du nom de Staline est devenu ministre en chef de l'État méridional indien du Tamil Nadu après la victoire de son parti, le Dravida Munnetra Kazhagam (DMK), aux élections législatives.

L’homme politique Muthuvel Karunanidhi Staline, 68 ans, né quatre jours avant la mort de son homonyme en 1953, est le fils du défunt M. Kalaignar Karunanidhi, le président du parti Dravida Munnetra Kazhagam (DMK) qui a été à cinq reprises ministre en chef de cet État, rappelle le Hindustan Times. Son père l’a nommé en l’honneur du dirigeant soviétique.

Partisan convaincu de la démocratie, il avait reconnu dans une interview en 2019 que son nom lui avait causé des désagréments en Russie, ajoute l’agence. «Dès que j'ai atterri dans un aéroport russe, et qu'on m'a demandé mon nom, beaucoup de gens ont commencé à me regarder, a-t-il raconté au Times of India. Lors du contrôle de mon passeport, les fonctionnaires m'ont posé plusieurs questions avant de m'autoriser à entrer».

Une épidémie à combattre

Reconnaissant sa défaite, l’ancien ministre en chef, Edappadi Palaniswami, a démissionné ce lundi matin car son parti, le All-India Anna Dravida Munnetra Kazhagam (AIADMK), n'a pas obtenu la majorité. Le DMK a en effet remporté 125 sièges sur 234 et l'AIADMK seulement 65, rapporte le correspondant de Sputnik sur place.

M. Staline prêtera serment le 7 mai. La campagne de son parti a notamment été axée sur le renforcement de l'identité linguistique et de l'autonomie de l'État. Mais le défi immédiat sera de maîtriser la deuxième vague de coronavirus, qui a sans doute été exacerbée par les manifestations de masse lors des élections. La cérémonie d’investiture sera pour cette raison modeste et suivra tous les protocoles anti-Covid.

Le Premier ministre Narendra Modi a adressé, dans un tweet, ses félicitations à M.Staline.

Lire aussi:

Le MoDem lâche LREM, l'Assemblée rejette le pass sanitaire
«Un gentil garçon»: la mère du tueur présumé du policier à Avignon s’en prend aux autorités
Israël envoie plus de 80 chasseurs pour frapper 150 cibles militaires dans la bande de Gaza - vidéo
Tags:
élections législatives, élections, Inde
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook