International
URL courte
Par
181035
S'abonner

Fraîchement divorcés, les époux Gates ont commencé à se partager leur fortune, rapporte Bloomberg. Cette séparation pourrait peser sur les finances de leur fondation et leurs œuvres de charité.

Après 27 ans de mariage, Melinda et Bill Gates ont annoncé leur divorce dans un communiqué, ce 3 mai. Au-delà des chroniques mondaines, leur séparation a aussi des répercussions financières. La fortune du fondateur de Microsoft est en effet estimée à plus de 145 milliards de dollars, selon l’indice Bloomberg des milliardaires.

Melinda Gates aurait d’ores et déjà reçu 1,8 milliard de dollars, via une société de portefeuille créé par son mari, rapporte Bloomberg. Parmi ces fonds se trouvent notamment 14 millions d’actions de la Compagnie des Chemins de fer nationaux du Canada, et 3 millions d’action d’AutoNation Inc., le plus important concessionnaire automobile des États-Unis.

Après avoir fait fortune grâce à Microsoft, Bill Gates s’était peu à peu éloigné du géant informatique, dont il a quitté le conseil d’administration l’an dernier. Sans doute moins de 20% des actifs du couple proviennent désormais de leur participation au groupe.

Leur plus gros actif provient aujourd’hui la société Cascade Investment, via laquelle les ex-époux Gates gèrent leurs intérêts dans l'immobilier, l'énergie et l'hôtellerie, rapporte Bloomberg. Le couple est également l’un des plus gros propriétaires terriens des États-Unis.

L’avenir de leur fondation

Ce divorce pourrait également avoir des répercussions financières sur la Fondation Bill et Melinda Gates, organisation philanthropique qui s’investit notamment dans le domaine de la santé.

Dans le communiqué annonçant leur divorce, les ex-époux déclaraient vouloir rester tous deux impliqués dans la fondation. Cependant, lorsque de riches couples philanthropiques se séparent, leurs œuvres peuvent parfois être divisées, explique à Bloomberg Mela Garber, directrice fiscale du cabinet Anchin.

De nombreux experts pensent néanmoins qu’un telle extrémité ne sera pas atteinte. Il est cependant possible que Melinda et Bill Gates décident de «poursuivre des objectifs distincts au sein de la fondation elle-même», déclare au média américain Brian Mittendorf, professeur à l'université de l'Ohio.

En 2019, un autre couple de milliardaires issu du monde des nouvelles technologies avait déjà défrayé la chronique avec son divorce. Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, s’était en effet séparé de sa femme. Celle-ci avait accepté de lui laisser 75% de leurs parts communes dans la société, recevant en retour l’équivalent de 38 milliards de dollars.

Lire aussi:

Le Drian assure sans plaisanter envisager une frappe nucléaire russe sur l’Europe
Louboutin prend ses distances avec Assa Traoré, assurant qu'elle n'est pas une «égérie»
Togo: surpris en train de profaner une tombe, un «féticheur» a été brûlé vif
Tags:
Microsoft, divorce, fortune, Melinda Gates, Bill Gates
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook