International
URL courte
Par
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (106)
4133
S'abonner

Le gouvernement libanais a annoncé avoir assuré l’évacuation de substances dangereuses découvertes après l’explosion dans le port de Beyrouth en août dernier et stockées sur le sol libanais.

Une société allemande a retiré 59 conteneurs d'explosifs qui ont été retrouvés dans le port de Beyrouth et dans ses environs après l’explosion du 4 août 2020, a déclaré ce mercredi 5 mai le gouvernement libanais.

«Cinquante-neuf conteneurs de substances à haut risque, retrouvées dans le port de Beyrouth et à proximité après l’explosion catastrophique du 4 août, ont été retirés du Liban huit mois plus tard sous la supervision personnelle du Premier ministre [par intérim, ndlr] Hassan Diab», a déclaré le gouvernement sur Twitter.

​Selon le rapport, cette mission a été réalisée par la société allemande Combi lift, qui s’était occupée du stockage «en toute sécurité» des explosifs conformément à un accord avec les autorités libanaises.

«Aux termes du contrat, ces substances ont été retirées aujourd'hui du Liban», a précisé le service de presse.

Explosion à Beyrouth

Une puissante explosion s'est produite dans le port de Beyrouth le 4 août 2020, provoquant la mort de 190 personnes. Plus de 6.000 autres ont été blessées. La déflagration a détruit ou endommagé des centaines de maisons et de voitures, soufflé les vitres dans de nombreux quartiers de la capitale libanaise et perturbé le fonctionnement des systèmes d'alimentation en électricité et en eau de la ville.

Selon les autorités, le désastre a été provoqué par la détonation de 2.750 tonnes de nitrate d'ammonium saisies par les douanes en 2014 et stockées dans un entrepôt du port.

La capitale du Liban a été reconnue comme une zone sinistrée et les autorités y ont décrété l’état d’urgence jusqu'au 19 septembre. Des actions de protestation massives se sont tenues dans la ville, à la suite desquelles le Premier ministre libanais, Hassan Diab, a annoncé la démission de son gouvernement.

Dossier:
Puissantes explosions au port maritime de Beyrouth (106)

Lire aussi:

Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
La Pologne enverra des drones turcs protéger les frontières est de l’Otan
Tags:
Allemagne, Liban, explosifs, Beyrouth
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook