International
URL courte
Par
10224
S'abonner

Alors que la campagne de vaccination va bon train dans le monde, les couacs s’enchaînent. Cette fois, six doses du vaccin de Pfizer-BioNTech ont été administrées le 9 mai à une jeune Italienne qui a été placée en observation, car les conséquences d’un tel surdosage restent pour l’heure inconnues.

Par erreur, une Italienne de 23 ans a reçu dimanche 9 mai six doses du vaccin anti-Covid de Pfizer-BioNTech, rapporte le quotidien La Nazione. Ce n’est pas la première erreur du genre depuis le début de la campagne de vaccination.

«Nous nous sommes trompés, nous sommes désolés. Nous avons injecté tout le flacon du vaccin, soit six doses», a expliqué l’infirmier.

Une hospitalisation a été donc décidée pour surveiller son état. Pourtant en bonne santé, la vaccinée a été placée en observation dans un hôpital de Toscane. Elle y subit une thérapie de fluides et de tachipirina (paracétamol).

«Il ne reste plus qu'à espérer qu'il n'y aura pas de réactions indésirables d'une gravité particulière. Nous attendons des excuses officielles de l'ASL [système de santé régional, ndlr] qui ne sont pas arrivées ce soir», a indiqué au quotidien la mère de la jeune femme, dénonçant «une grave erreur de la part de ceux qui ont géré la vaccination de [sa] fille».

Un rapport sur l’incident a déjà été soumis à l'Agence italienne des médicaments (Aifa). La police s’est rendue à l'hôpital pour recueillir des informations.

Des incidents similaires

Un cas similaire s’est produit en décembre en Allemagne où sept femmes et un homme, âgés de 38 à 54 ans, travaillant dans une maison de retraite de Stralsund (Mecklembourg-Poméranie-Occidentale) ont reçu par erreur cinq doses du Pfizer-BioNTech.

Ces cas restent cependant rares, contrairement à la vaccination avec du sérum physiologique au lieu du vaccin, dont des incidents ont été signalés en France, notamment dans la Marne, dans les Hauts-de-Seine et dans le Lot. Le dernier remonte au 30 avril lorsqu’au moins six des 180 patients qui croyaient avoir reçu une dose du vaccin de Pfizer.

Quels risques pour la santé?

Même si selon les médecins, cela «ne représente aucun risque pour la santé des personnes concernées», les conséquences d’un surdosage avec six doses restent pour l’heure inconnues, car l'expérimentation avec le vaccin de Pfizer-BioNTech concernant un éventuel surdosage s'est arrêtée à quatre doses injectées en même temps, selon l’agence AGI.

Contactés par le Straits Times, des experts en maladies infectieuses ont déclaré que le surdosage était peu susceptible d'être nocif, bien que les effets secondaires courants du vaccin, tels que la fièvre et les courbatures, puissent être amplifiés.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
«Syndrome de l’escargot»: ces Français qui préféreraient rester confinés
Israël, Royaume-Uni: les vaccins inefficaces face au variant Delta?
Tags:
Pfizer, vaccination, Covid-19, Italie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook