International
URL courte
Par
7157
S'abonner

La Force frontalière australienne a annoncé à Sputnik avoir déjoué une tentative d'évasion par un tunnel clandestin creusé dans un centre de migrants. Selon ABC Australia, le tunnel long de plusieurs mètres a été creusé par un ressortissant polonais.

Un tunnel a été retrouvé dans un centre d’hébergement pour migrants de Yongah Hill, à une centaine de kilomètres à l’est de Perth, en Australie-Occidentale, a déclaré à Sputnik la Force frontalière australienne (ABF).

«La Force frontalière australienne peut confirmer qu’une tentative présumée d’évasion a été déjouée après la découverte d’un trou creusé au Centre d’hébergement des migrants de Yongah Hill», a indiqué un porte-parole de l’ABF.

Selon lui, personne n’a réussi à s’évader:

«Tous les détenus ont été recensés et restent en détention».

Un certain nombre de détenus ont été transférés dans une autre section de l'établissement, précise la chaîne de télévision ABC Australia.

«L'affaire a été renvoyée à la police fédérale australienne et il ne serait pas approprié de commenter davantage», a conclu le porte-parole de l'ABF contacté par Sputnik.

Tiroirs, pièces de frigo et taies d’oreiller utilisés comme outils

La chaîne ABC précise que le tunnel mesurait jusqu'à 20 mètres de long et avait été creusé sous la chambre d’un détenu polonais, âgé d'une quarantaine d'années, à l'aide d'outils de fortune.

Son élaboration aurait pris plusieurs mois.

«Il se trouvait à une profondeur de quelque trois mètres […] et avait déjà passé les deux barrières intérieures. Il ne restait que cinq mètres pour franchir la barrière extérieure», d’après Ian Rintoul, un représentant de l’ONG Refugee Action Coalition.

D’après la chaîne CNN, les détenus utilisaient tous les outils qu'ils pouvaient trouver, dont des parties d'un réfrigérateur et un tiroir en bois, creusant le sol à la lumière de leurs téléphones portables et de bougies et retirant la terre avec des taies d’oreiller.

Le centre hébergerait principalement des demandeurs d’asile

Selon le gouvernement australien, au 28 février, le centre de Yongah Hill hébergeait 315 personnes dont la plupart avaient vu leur visa annuler en vertu de l'article 501 de la loi sur les migrations. Cet article permet au gouvernement de révoquer les visas pour des raisons de moralité, notamment si les titulaires de visa ont commis un crime grave.

Plus de la moitié des personnes se trouvant au centre sont des demandeurs d’asile, d’après ABC qui affirme que le centre accueille actuellement environ 350 personnes.

En 2013, plusieurs ressortissants vietnamiens sont parvenus à quitter illégalement l’établissement en escaladant la clôture, rappelle la chaîne ABC.

Lire aussi:

Genou à terre des joueurs de l’équipe de France: «Un signe de soumission idéologique»
Les États-Unis vont-ils utiliser la mer Noire comme prochaine zone de conflit contre la Russie?
Pourquoi l’économie doit-elle s’adosser à la physique pour devenir une science? Explications d’un expert - vidéo
Une sénatrice française appelle directement à l'ingérence en Algérie
Tags:
tunnel, évasion, migrants, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook