International
URL courte
Par
6771188
S'abonner

L'ambassade d'Israël en Chine a vivement critiqué «l'antisémitisme flagrant» de la télévision chinoise lors d'un reportage sur le soutien apporté par Washington à l'Etat hébreu.

Dans une vidéo publiée mardi sur Twitter, le service anglophone de la chaine d'info publique chinoise CGTN mettait en avant le «lobby puissant» des Juifs aux Etats-Unis et affirmait que «les Juifs dominent les secteurs de la finance, des médias et de l'internet» dans ce pays.

En réaction, l'ambassade d'Israël en Chine s'est déclarée mardi soir «consternée par l'antisémitisme flagrant exprimé par un média officiel chinois».

«Les affirmations proférées dans la vidéo sont racistes et dangereuses et ne devraient pas être utilisées par un média qui se respecte», a poursuivi l'ambassade sur Twitter.

Affrontements entre Israël et les Palestiniens

Les commentaires de CGTN interviennent alors que les affrontements entre Israël et les Palestiniens sont les plus violents depuis une décennie, faisant au moins 217 victimes palestiniennes dans des raids israéliens depuis le 10 mai, selon le ministère de la Santé de Gaza.

Dans le même temps, 12 Israéliens ont été tués par des tirs de roquettes palestiniennes, d'après la police israélienne.

Pékin a critiqué «l'obstruction» américaine pour faire adopter au Conseil de sécurité de l'ONU une déclaration appelant à la fin des hostilités.

«A cause de l'obstruction d'un pays, le Conseil de sécurité n'a pas été capable de parler d'une seule voix», a déploré dimanche Wang Yi, le ministre chinois des Affaires étrangères, en demandant à Washington «de prendre ses responsabilités» aux Nations unies.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Tags:
Palestine, Israël, accusations, antisémitisme, télévision, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook