International
URL courte
Par
29974
S'abonner

La défense antiaérienne russe a de nouveau repéré un bombardier stratégique américain en train de s’approcher de la frontière russe, cette fois en mer Baltique. L’avion a été escorté par un chasseur Su-27.

Un chasseur Su-27 de la flotte russe de la Baltique a escorté un bombardier stratégique B-52H, l’obligeant ainsi à s’éloigner de la frontière russe, a annoncé ce mercredi 19 mai le ministère russe de la Défense.

«Le 19 mai 2021, les services de contrôle de l’espace aérien ont repéré une cible au-dessus des eaux internationales de la Baltique, qui était en train de s’approcher de la frontière russe», a indiqué le service de presse de la région militaire russe de l’Ouest.

Le pilote du Su-27 chargé d’identifier la cible a «rapporté qu’il s’agissait d’un bombardier stratégique B-52H de l’Air Force Global Strike Command (AFGSC) américain avant de l’escorter au-dessus de la mer Baltique».

L’avion russe est rentré à sa base après que le bombardier a fait un demi-tour sans violer la frontière russe. Selon le ministère de la Défense, le Su-27 a effectué sa mission en stricte conformité avec les normes internationales.

Avions militaires étrangers à proximité des frontières russes

Ces derniers mois, les vols d’avions et drones de l’Otan et notamment ceux des États-Unis sont devenus plus fréquents près du territoire russe.

Des Mirage 2000 français ont notamment été repérés et escortés au-dessus de la mer Noire les 10,11 et 12 mai. En février, des Su-27 avaient aussi intercepté un trio composé de deux Mirage 2000 et d’un ravitailleur KC-135 français au-dessus de la mer Noire. Fin mars, le commandant des troupes de la région militaire du Sud, Alexandre Dvornikov, avait noté à ce sujet que «l’intensité de l’activité de reconnaissance en mer Noire a augmenté de 45% en un an. Des avions espions de l’Alliance ont plus de 1.000 fois patrouillé des zones situées à proximité immédiate du territoire russe».

Le 23 avril, un chasseur supersonique russe MiG-31 a dû décoller pour escorter un avion de reconnaissance stratégique américain RC-135 qui survolait le Pacifique en s’approchant de la frontière russe. Le ministère de la Défense avait précédemment fait état d’autres sorties de MiG-31 chargés d’escorter des avions-espions américains les 10 et 16 avril.

Le 19 avril, un MiG-31 a intercepté des avions de patrouille maritime des Marines américaine et norvégienne au-dessus de la mer de Barents.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Tags:
ministère russe de la Défense, B-52, Su-27, Russie, Flotte russe de la mer Baltique, mer Baltique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook