International
URL courte
Par
10335
S'abonner

La France condamne le «coup de force» intervenu lundi au Mali, a déclaré mardi le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian.

Le président malien Bah Ndaw, le Premier ministre Moctar Ouane et le ministre de la Défense Souleymane Doucouré ont tous les trois été arrêtés lundi soir par des militaires et le colonel Assimi Goita, vice-président du Mali, a déclaré mardi avoir pris le pouvoir.

Bah Ndaw et Moctar Ouane étaient chargés de superviser une transition de 18 mois vers le retour à un régime civil, après la démission du président Ibrahim Boubacar Keita dit «IBK» en août dernier à la suite d'un coup d'Etat dirigé par le même colonel Assimi Goita.

Des mesures seront prises contre ceux qui entravent la transition politique, a fait savoir Jean-Yves Le Drian lors d'une séance de questions-réponses à l'Assemblée nationale.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Rave party à Redon: la gendarmerie dénonce «une déferlante de violences à l’encontre des forces de l’ordre»
Tags:
France, Mali
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook