International
URL courte
Par
180
S'abonner

La justice espagnole a condamné jeudi à des peines de 53, 46 et huit ans de prison trois membres d'une cellule djihadiste responsable de deux attaques en août 2017 à Barcelone et à Cambrils, autre ville de Catalogne, qui ont fait au total 13 morts et plus de 100 blessés.

Ces trois accusés ont été condamnés non pas pour cette double attaque mais pour une explosion accidentelle survenue la veille dans une maison à Alcanar, au sud de Barcelone, où des explosifs et des bonbonnes de gaz avaient été entreposées.

Le 17 août 2017, l'auteur de la première attaque a précipité une camionnette dans la foule sur l'artère touristique des Ramblas à Barcelone. Quelques heures plus tard, dans la station balnéaire de Cambrils, au sud de Barcelone, cinq assaillants soupçonnés d'avoir voulu commettre un attentat ont été abattus lors d'une fusillade avec les forces de l'ordre.

Lire aussi:

«Ils profitaient des USA»: Trump se lâche contre Macron et les dirigeants européens
Francis Lalanne choque en liant le malaise cardiaque d’Eriksen au vaccin anti-Covid
Le geste désespéré d’un Algérien en situation irrégulière qui voulait quitter la France
Le général Lecointre quitte son poste au commandement des armées
Tags:
attaque, Cambrils, Barcelone
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook