International
URL courte
Par
4151
S'abonner

Dans le cadre de l’Expédition 65, qui continue son vol à bord de l’ISS, les deux membres russes de l’équipage ont réalisé une sortie extravéhiculaire pour désamarrer l’un des modules, remplacer un panneau sur un autre et installer des équipements scientifiques.

Les cosmonautes de la Station spatiale internationale (ISS) ont effectué ce 2 juin une sortie extravéhiculaire, la première de l’année, dans le cadre du programme russe. Ils ont préparé le module Pirs au désarrimage de l’ISS.

Oleg Novitski et Piotr Doubrov ont réalisé la sortie 33 minutes plus tard que prévu et sont restés dans l’espace pendant sept heures et 19 minutes, la durée prévue initiale étant de six heures et 50 minutes.

Les cosmonautes ont remplacé le panneau interchangeable du régulateur de débit de liquide dans le système de thermorégulation du module Zaria, le plus vieux de l’ISS lancé en 1998.

Le conteneur hermétique avec le vieux panneau a été jeté dans l’espace. L’Agence spatiale russe Roscosmos a précisé que le conteneur brûlerait entièrement dans l’atmosphère dans les deux ou trois prochains jours.

Cette opération a déjà été réalisée à deux reprises, mais une troisième, en novembre dernier, a échoué en raison de l’impossibilité d’ouvrir le couvercle du conteneur avec le nouveau panneau.

Technique et science

Les deux hommes ont également préparé la station spatiale au désarrimage du module Pirs, amarré depuis 2001, et à l'arrivée du nouveau module Naouka en juillet. Ils ont également travaillé sur le module Poïsk.

Ils y ont installé des équipements pour les expériences scientifiques Test et Vynoslivost qui visent à étudier l'influence des conditions de l'espace sur des micro-organismes et certains matériaux.

Sept membres d’équipage

C’était la 55e sortie russe depuis l'ISS, la première cette année et la première de chacun des cosmonautes. Oleg Novitski devra effectuer trois autres sorties et Piotr Doubrov le double.

L’Expédition 65 compte les Russes Oleg Novitski et Piotr Doubrov, les Américains Mark Vande Hei, Shane Kimbrough et Megan McArthur, le Japonais Akihiko Hoshide et le Français Thomas Pesquet.

Lire aussi:

Une personne vaccinée peut-elle être considérée comme cas contact?
Découverte d’un charnier au Canada: qui étaient ces enfants victimes de la mission civilisatrice imposée par l’Occident?
Président «jupitérien»: «Macron s’est trompé d’époque, il en subit les conséquences» - vidéo
Tags:
sortie extravéhiculaire, ISS, cosmonaute
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook