International
URL courte
Par
279
S'abonner

Une enquête préliminaire a été ouverte par le Parquet national financier sur le patrimoine en Europe du gouverneur de la banque centrale du Liban, Riad Salamé.

Le Parquet national financier (PNF) français a ouvert une enquête préliminaire pour «association de malfaiteurs» et «blanchiment en bande organisée» à l'égard du gouverneur de la banque centrale du Liban, Riad Salamé, écrit dimanche l'AFP de source proche du dossier, confirmée par une source judiciaire.

«Les investigations devraient notamment permettre d'éclaircir la provenance du riche patrimoine de M.Salamé, aujourd'hui âgé de 70 ans», précise l'AFP.

Riad Salamé est visé par une plainte déposée en France par l'association Sherpa pour des soupçons de biens mal acquis. Elle porte sur l'acquisition de biens immobiliers en France d'une valeur de plusieurs millions d'euros, avait indiqué en mai dernier l'association.

Lors du dépôt de cette plainte, Riad Salamé avait réagi auprès de Reuters en affirmant avoir acquis ses biens en France avant de prendre ses fonctions à la banque centrale du Liban. Par le passé, il a déjà démenti les accusations de corruption en son encontre, disant être l'objet d'une campagne de dénigrement.

Sollicité, le PNF n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire.

Lire aussi:

Orage dans le Doubs: des grêlons géants brisent tout – photos
Paris: une femme heurtée par une trottinette électrique est dépouillée avant de mourir
Covid-19: «la stratégie de la peur», dernier outil d’«une élite dépassée»? – vidéo
Tags:
enquête, Liban, France
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook