International
URL courte
Par
0 103
S'abonner

Des scientifiques ont confirmé la découverte en Australie de l'une des plus grandes espèces de dinosaure au monde, plus d'une décennie après que des éleveurs de bétail ont mis la main pour la première fois sur des ossements du spécimen.

D'après un article de recherche publié lundi, le sauropode, représentant d'un groupe de gigantesques dinosaures quadrupèdes herbivores, vivait à la période Crétacé il y a 92 millions à 96 millions d'années, alors que l'Australie était rattachée à l'Antarctique.

Les paléontologues ont estimé que la créature était haute de 5 à 6,5 mètres aux hanches et mesurait entre 25 et 30 mètres de long, faisant d'elle le plus grand dinosaure jamais découvert en Australie et parmi les cinq plus grands au monde.

Cette nouvelle espèce géante rejoint un groupe de titanosaures jusqu'à présent signalés en Amérique du Sud uniquement.

"Des découvertes comme celle-ci ne constituent que la partie émergée de l'iceberg", a déclaré Scott Hocknull, conservateur et paléontologue au Queensland Museum.

La nouvelle espèce a été baptisée "Australotitan cooperensis", une combinaison de "titan du sud" et du nom d'un ruisseau voisin de l'exploitation bovine de Robyn et Stuart Mackenzie à Eromanga, dans l'État du Queensland, où les premiers ossements ont été trouvés en 2006.

Son identification formelle marque la fin d'un long parcours de dix-sept ans pour déterrer et comparer les os de "Cooper", tel que le dinosaure est aussi prénommé, à d'autres découvertes.

Les équipes du musée d'histoire naturelle d'Eromanga et du Queensland Museum ont utilisé pour la première fois une nouvelle technologie capable de scanner un à un en 3D les os lourds et fragiles du spécimen à des fins de comparaison.

"Pour nous assurer que l'Australotitan était une espèce différente, nous devions comparer ses os à ceux d'autres espèces du Queensland et du monde", a affirmé Scott Hocknull. "Ce fut une tâche très longue et laborieuse."

Le paléontologue a ajouté que des spécimens encore plus gros attendaient encore d'être découverts, les sauropodes étant en effet généralement la proie d'énormes théropodes, des dinosaures bipèdes carnivores.

"Nous avons trouvé quelques petits théropodes en Australie (...) mais ceux-ci n'auraient pas dérangé l'Australotitan, ce qui pourrait vouloir dire qu'il existe un très gros prédateur quelque part. Nous ne l'avons tout simplement pas encore trouvé", a-t-il indiqué.

Lire aussi:

Un séisme de magnitude 8,2 frappe l’Alaska, un risque de tsunami
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
La Martinique de nouveau confinée
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Tags:
dinosaures, Australie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook