International
URL courte
Par
0 0 0
S'abonner

Le Parti unioniste démocrate (DUP) a choisi mardi Paul Givan pour diriger le gouvernement d'Irlande du Nord en remplacement d'Arlene Foster qui a démissionné en avril dans un contexte de tensions post-Brexit.

Agé de 39 ans, il est un proche du nouveau dirigeant du DUP, Edwin Poots, qui a pris la tête de la principale formation politique nord-irlandaise le mois dernier.

Paul Givan devra désormais obtenir le vote de confiance des principaux partenaires de la coalition pour devenir le nouveau Premier ministre de la province semi-autonome britannique.

Le Sinn Fein, le parti républicain avec lequel le DUP dirige la province, réclame à son partenaire qu'il fasse avancer un projet de loi sur la place de la langue irlandaise dans la province britannique.

Or, Paul Givan, quand il était ministre du Commerce, avait réduit les financements dédiés à la langue irlandaise, provoquant, selon le Sinn Fein, l'effondrement il y a quatre ans d'un précédent gouvernement d'union.

Interrogé par la presse, Edwin Poots a déclaré que le DUP avait garanti à ses partenaires de la coalition que ce projet de loi serait présenté.

L'ex-Première ministre nord-irlandaise Arlene Foster, critiquée pour sa gestion du Brexit, a annoncé le 28 avril sa démission, à la suite de heurts liés aux répercussions sur la sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne, en particulier le Protocole nord-irlandais.

Ce protocole, destiné à éviter le rétablissement d'une frontière physique entre l'Irlande du Nord et la République d'Irlande, a instauré des barrières commerciales entre l'Irlande du Nord et le reste du Royaume-Uni qui ont provoqué des pénuries de biens dans certains supermarchés et l'arrêt des livraisons de plusieurs compagnies britanniques.

Des discussions sont en cours entre Londres et Bruxelles sur ce protocole.

 

Lire aussi:

Darmanin proscrira les mains courantes pour lutter contre les violences conjugales: «Inutile mais, en plus, dangereux»
La France constate une forte baisse du nombre de nouveaux cas quotidiens de Covid-19
Troisième dose de vaccin: «Cela fait partie du plan de développement économique et actionnarial des labos»
La politique vaccinale en France «fait assez sourire en Belgique», selon un épidémiologiste
Tags:
Irlande du Nord, politique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook