International
URL courte
Par
331
S'abonner

Les hauts responsables du commerce américain et chinois se sont entretenus par téléphone et sont convenus de promouvoir un commerce sain et de coopérer pour régler les différends, a déclaré jeudi le ministère chinois du commerce.

Les deux parties reconnaissent l'importance des échanges commerciaux et garderont leurs lignes de communication ouvertes, était-il dit dans le communiqué chinois après que le ministre du commerce Wang Wentao s'est entretenu avec la secrétaire américaine au Commerce Gina Raimondo.

"Ils sont convenus de promouvoir le développement sain du commerce et des investissements et de coopérer de manière pragmatique pour gérer leurs différends", a déclaré le ministère chinois du commerce.

Au début du mois, le vice-premier ministre chinois Liu He s'est entretenu avec la secrétaire américaine au Trésor, Janet Yellen. Il a eu un échange de vues tout aussi "franc" avec la représentante américaine au commerce, Katherine Tai à la fin du mois dernier.

Les deux plus grandes économies du monde sont à couteaux tirés sur de nombreux fronts, le Sénat américain ayant approuvé cette semaine un vaste ensemble de lois visant à renforcer la capacité du pays à concurrencer la technologie chinoise, ce qui a suscité de vives critiques de la part de Pékin.

Mercredi, cependant, le président Joe Biden a retiré une série de décrets pris sous l'administration Trump qui visaient à interdire les nouveaux téléchargements des applications populaires WeChat et TikTok, appartenant à la Chine, et a ordonné un examen par le département du Commerce des problèmes de sécurité posés par ces applications et d'autres.

Lire aussi:

L'armée russe ouvre le feu pour stopper un destroyer britannique qui a violé sa frontière en mer Noire
Dupond-Moretti «n’a pas jugé utile de signaler» que les bulletins de la gauche étaient absents de son bureau de vote
Ex-ambassadeur de France à Moscou: «Joe Biden a très clairement compris le message du Président russe»
Tags:
commerce, États-Unis, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook