International
URL courte
Par
14558
S'abonner

Lors d’une conférence de presse à l’issue du G7 au Royaume-Uni, le Président français a déclaré que la France allait distribuer 60 millions de doses de vaccins dans le monde.

La France va doubler ses dons de doses de vaccins contre le Covid-19 pour les porter à 60 millions d'ici la fin de l'année, a déclaré dimanche 13 juin Emmanuel Macron.

«La France a doublé ses engagements en passant à 60 millions de doses partagées d'ici la fin de l'année», a lancé le Président français lors d'une conférence de presse à l'issue du sommet du G7 en Angleterre.

Les pays du G7 se sont aussi entendus pour que les fabricants de vaccins aient pour obligation de donner 10% des doses produites, pour que les laboratoires fassent aussi la transparence sur leurs prix et pour que les États lèvent toutes les restrictions aux exportations de vaccins et de leurs ingrédients, a ajouté Emmanuel Macron.

Fourniture d'un milliard de doses

Les pays du G7 vont fournir un milliard de doses de vaccins contre le Covid-19 au cours de l'année à venir et travailler avec le secteur privé, le G20 et d'autres pays pour augmenter cette contribution dans les prochains mois, selon un projet de communiqué quasiment définitif de leur sommet en Angleterre.

«Les engagements pris depuis notre dernière rencontre en février 2021 y compris ici à Carbis Bay portent sur la fourniture d'un milliard de doses au cours de la prochaine année», est-il écrit dans ce projet de communiqué.

«Nous allons travailler ensemble avec le secteur privé, le G20 et d'autres pays pour augmenter cette contribution au cours des mois à venir.»

D’autres sujets

Le Président de la République a d’ailleurs tenu à souligner que la France ne s'était jamais permise de remettre en cause la souveraineté britannique ni l'intégrité du territoire britannique, reprochant à Boris Johnson ses «incohérences» au sujet de la mise en œuvre du Brexit.

Ensuite, si les pays du G7 entretiennent des différends avec la Chine, le G7 «n'est pas un club hostile à la Chine», a-t-il encore pointé. C’est un «ensemble de démocraties» qui souhaite «travailler avec la Chine sur tous les sujets mondiaux» malgré ces divergences.

M.Macron a également salué la tenue du sommet Russie-États-Unis à Genève le 16 juin.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
France, vaccination, G7, Emmanuel Macron
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook