International
URL courte
Par
3144
S'abonner

Un ancien membre des forces spéciales américaines et son fils, accusés par la justice japonaise d'avoir aidé l'ancien patron de Renault-Nissan Carlos Ghosn à fuir Tokyo pour rejoindre le Liban en décembre 2019, ont plaidé coupables lundi devant un tribunal de Tokyo.

Michael Taylor et son fils Peter, accusés d'avoir reçu 1,3 million de dollars (1,07 million d'euros) pour aider Carlos Ghosn à fuir le Japon, risquent jusqu'à trois ans de prison.

Il s'agit de leur première comparution dans cette affaire.

Détenus à Tokyo

Extradés au Japon en mars, les deux Américains sont détenus dans la prison de Tokyo où a séjourné Carlos Ghosn avant son évasion.

Les avocats américains des Taylor ont mené une bataille de plusieurs mois pour empêcher leur extradition vers le Japon, en faisant valoir que les deux hommes risquaient de subir des interrogatoires sans fin et d'être victimes de mauvais traitements.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Le nombre de cas quotidiens de Covid-19 en baisse en France
Tags:
Tokyo, Japon, Liban, fuite, Carlos Ghosn
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook