International
URL courte
Par
181055
S'abonner

Deux avions russes Tu-160 ont mené une patrouille de routine au-dessus des eaux internationales de la Baltique. Ils ont été surveillés de près par des chasseurs de trois pays, dont deux membres de l’Otan.

Des chasseurs italiens, danois et suédois ont escorté ce mardi 15 juin deux bombardiers Tupolev Tu-160 pendant un vol de routine réalisé en conformité avec les normes internationales, annonce le ministère russe de la Défense.

«Les équipages des chasseurs Soukhoï Su-35S des Forces aérospatiales et Su-27 de l’aviation embarquée de la Flotte de la Baltique ont assuré la protection […]. Les avions stratégiques lance-missiles russes ont été escortés par des chasseurs F-35 italiens, des F-16 danois et des Saab JAS 35 Gripen suédois à certaines étapes de leur vol», a indiqué un représentant du ministère devant les journalistes.

Le vol des avions à long rayon d’action a duré environ huit heures. Il s’est déroulé «en stricte conformité avec les règles internationales d'utilisation de l'espace aérien au-dessus des eaux internationales et sans violer les frontières des autres pays», souligne le ministère.

Surveillance réciproque à proximité des frontières russes

Fin avril, l'Allemagne, le Danemark et la Finlande avaient envoyé des chasseurs pour escorter des Tu-160 russes au-dessus des eaux internationales de la mer Baltique. Cette mission a eu lieu au lendemain du début des exercices de l'Otan «Open Spirit» dans cette mer avec la participation de 21 navires de 11 pays.

Selon la Défense russe, ses avions à long rayon d'action survolent régulièrement les eaux internationales des mers Noire et Baltique, et effectuent également des vols en Arctique, dans le nord de l'Atlantique et du Pacifique. En septembre 2020, des Tu-160 ont battu un nouveau record pour des appareils de leur classe avec un vol sans escale de plus de 25 heures.

La Russie est en outre régulièrement amenée à envoyer des chasseurs pour escorter des avions militaires et drones de l’Otan qui s’approchent de ses frontières. Fin mai, deux avions de patrouille norvégiens ont notamment été repérés au-dessus de la mer de Barents en moins de 48 heures. Ils ont été escortés par des Mig-31 de la Flotte russe du Nord.

Le 19 mai, la défense antiaérienne russe a de nouveau repéré un bombardier stratégique américain B-52H en train de s’approcher de la frontière du pays en mer Baltique et dépêché un chasseur Su-27 pour obliger le bombardier à s’éloigner de la frontière.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
Italie, Danemark, Russie, Suède, Saab JAS 39 Gripen, F-16 Fighting Falcon, F-35 Lightning II, Tu-160
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook