International
URL courte
Par
0 64
S'abonner

Le syndicat allemand Verdi a appelé les salariés de sept sites d'Amazon à trois jours de grève, à compter de lundi, alors que vient de débuter le "Prime Day", événement promotionnel mondial du géant américain.

"Les travailleurs des centres de vente par correspondance doivent gérer l'afflux de clients et ne reçoivent pas un centime de plus pour la charge de travail encore plus intense (qui leur est attribuée)", a déclaré dans un communiqué le représentant de Verdi, Orhan Akman.

Amazon est engagé depuis longtemps dans un bras de fer avec les syndicats en Allemagne, son premier marché après les États-Unis, qui réclament de meilleures conditions de travail et des salaires plus élevés.

Le groupe américain a déclaré qu'il offrait à ses salariés d'excellents salaires et avantages sociaux et que durant les appels précédents à la grève, que Verdi organise régulièrement depuis 2013, plus de 90% des effectifs de ses centres de logistiques avaient travaillé normalement.

Plus tôt ce mois-ci, Amazon a déclaré qu'il garantirait dans ses entrepôts allemands un salaire minimum de 12 euros de l'heure dès juillet, qui sera augmenté à 12,50 euros à partir de l'automne 2022.

Destiné à stimuler les ventes estivales du groupe, l'opération Prime Day permet à Amazon de mettre en avant son service payant "Prime" qui incite ses abonnés à réaliser davantage d'achats en ligne.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook