International
URL courte
Par
2217
S'abonner

John McAfee, le créateur américain du célèbre logiciel antivirus portant son nom, s'est suicidé mercredi dans une prison en Espagne, où un tribunal venait d'ordonner son extradition aux États-Unis qui l'accusent de fraude fiscale.

Cet homme d'affaires de 75 ans a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison Brians 2 située près de Barcelone. "Apparemment il s'est suicidé", a expliqué une porte-parole des autorités pénitentiaires de Catalogne, dans le nord-est de l'Espagne, sans fournir de détails.

Une porte-parole de la section catalane du Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ) -un organe indépendant notamment chargé de nommer les juges- a confirmé de son côté que John McAfee avait été retrouvé mort dans sa cellule, apparemment après un suicide, autour de 19h00 locales (17h00 GMT).

Dans un communiqué, le ministère de la Justice de Catalogne a simplement déclaré qu'une enquête avait été ouverte après qu'un prisonnier âgé de 75 ans encourant une mesure d'extradition aux États-Unis, dont il n'a pas fourni l'identité, avait été retrouvé mort dans sa cellule. "Les gardiens et le personnel médical sont immédiatement intervenus pour tenter de le ramener à la vie mais les médecins ont finalement certifié qu'il était mort", a-t-il ajouté.

Après avoir fait fortune avec son antivirus dans les années 1980, John McAfee était devenu un gourou des cryptomonnaies grâce auxquelles il affirmait gagner 2.000 dollars par jour et était suivi par près d'un million de personnes sur Twitter.

Il avait été arrêté en octobre 2020 à l'aéroport de Barcelone, juste avant d'embarquer à bord d'un avion à destination d'Istanbul, au lendemain de la publication par un procureur américain d'un acte d'accusation le visant notamment pour avoir omis de déclarer des millions de dollars de revenus issus de la promotion de cryptomonnaies. Il avait alors été placé en détention provisoire.

Selon la justice américaine, John McAfee a aussi dissimulé des biens, notamment immobiliers, un yacht et une voiture en les mettant au nom d'autres personnes.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
John McAfee, prison, Barcelone, Espagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook