International
URL courte
Par
166
S'abonner

Des militaires patrouillaient dans les rues désertes du Bangladesh, jeudi, premier jour de l'entrée en vigueur d'un confinement strict d'une semaine destiné à contenir la progression de la Covid-19.

Le gouvernement du pays a mis en garde contre une hausse «inquiétante et dangereuse » du nombre de cas, imputée au variant Delta très contagieux. Les hôpitaux sont débordés, notamment dans les régions frontalières de l'Inde où ce variant a été identifié pour la première fois.

«Nous espérons que ces mesures strictes seront efficaces. Nous devons contenir (la propagation) du virus à tout prix», a déclaré à la presse Robed Amin, porte-parole du ministère de la Santé.

Au premier jour de ce confinement de sept jours, les rues de Dacca, habituellement très animées, étaient désertes, tandis que des militaires patrouillaient et mettaient en place des points de contrôle.

Les habitants ont interdiction de quitter leur domicile sauf pour motifs impérieux ou pour acheter de la nourriture.

Le Bangladesh a déclaré 900.000 cas et un peu plus de 14.500 décès depuis le début de la pandémie, mais les experts estiment que le bilan réel est amplement plus élevé.

Lire aussi:

L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Un système de DCA russe détruit l’ensemble des missiles israéliens ayant visé une ville syrienne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook