International
URL courte
Par
241
S'abonner

À partir de la semaine prochaine, les Irlandais âgés de 18 à 34 ans auront la possibilité de se faire vacciner contre le COVID-19, soit un à deux mois plus tôt que prévu, dans le but de ralentir la propagation du variant Delta et de reprendre le processus de déconfinement.

Le ministre de la Santé Stephen Donnelly a annoncé vendredi la fin de la limite d’âge pour les injections de vaccins d’AstraZeneca et de Johnson&Johnson contre le COVID-19 pour les plus jeunes, ce qui signifie que les personnes âgées de 18 à 34 ans pourront, à partir de lundi, choisir de recevoir l'un des deux vaccins.

Plus de 45% de la population adulte ont été entièrement vaccinés jusqu'à présent et 65% ont reçu au moins une dose d'un vaccin contre le COVID-19.

Depuis lundi, l'accès en intérieur, dans les bars et restaurants, est réservé aux personnes entièrement vaccinées contre le COVID-19 ou déjà immunisées contre la maladie après une première contamination par le coronavirus.

Lire aussi:

Quelle forme pourrait prendre une «guerre mondiale» déclenchée par les États-Unis et la Chine?
Les vaccins à ARN messager modifient notre code génétique? La crainte des anti-vaccins passée au crible
Lassé du bâton occidental, le Liban se tourne vers la carotte de Téhéran, Moscou et Pékin
«Scénario cauchemardesque»: une infection fongique indestructible prolifère aux USA
Tags:
vaccin, Covid-19, Irlande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook