International
URL courte
Par
15264
S'abonner

Parmi les nombreux Japonais déplorant que les JO soient organisés dans le contexte de la crise sanitaire, une quinquagénaire a décidé d’exprimer son mécontentent d’une curieuse manière. Armée d’un pistolet à eau, elle a tenté d’éteindre la flamme olympique…

Reportés d'un an en raison de la crise sanitaire, les Jeux olympiques de Tokyo débuteront le 23 juillet. Cependant ils continuent d'inquiéter les Japonais. Une femme a été arrêtée ce 5 juillet après avoir essayé d’éteindre la flamme olympique avec un pistolet à eau.

Sur une vidéo relayée sur le Net, on la voit sortir de la foule au moment du passage de la torche dans la préfecture d’Ibaraki. Elle est aussitôt appréhendée par les officiels entourant la flamme avant d’être emmenée par la police.

Selon le journal Asahi Shinbun, elle a assumé son geste en se disant être contre la tenue des Jeux, condamnés par la population en raison de la crise du coronavirus.

En grande majorité défavorables à la tenue des Jeux

Ce n’est pas la première fois que les Japonais montrent leur désaccord par rapport à la tenue des Jeux dans leur pays, car le Covid-19 y sévit et plusieurs contaminations ont déjà été détectées chez des participants à leur arrivée. Un sportif serbe a ainsi été testé positif de même qu’un membre de la délégation ougandaise pour la deuxième fois, alors qu'il venait de finir une période de quarantaine, a appris l'AFP dimanche.

Selon un sondage du journal Asahi, publié le 21 juin, 32% des personnes interrogées souhaitent toujours l’annulation des Jeux et 30% qu’ils soient à nouveau reportés. Ils craignent un regain de contaminations.

Depuis des mois, les opposants se retrouvent devant le comité d’organisation de Tokyo 2020, à deux pas du village olympique, en demandant d’«annuler les JO» et de «protéger les vies», comme il est écrit sur leurs panneaux. 

Une menace du huis clos plane

Les autorités assurent pour leur part que les Jeux seront soumis à des mesures très strictes et qu'ils seront sans risque pour la population. Mais la semaine dernière le Premier ministre Yoshihide Suga et les organisateurs ont averti qu'un huis clos demeurait possible face à la récente recrudescence des cas de Covid-19 à Tokyo. Le gouvernement devrait prolonger cette semaine les restrictions dans cette ville et dans d'autres départements, lesquelles devaient initialement durer jusqu'à la fin de cette semaine. De nouvelles annonces concernant les Jeux devraient suivre.

Ces restrictions permettent l'accueil du public à des événements sportifs, mais dans une limite maximale de 5.000 personnes.

Les organisateurs des JO de Tokyo avaient déjà renoncé en mars à faire venir des spectateurs de l'étranger.

Lire aussi:

La Martinique de nouveau confinée
Pfizer explique comment augmenter la protection contre le variant Delta
Un mort et un autre en réanimation: en Occitanie, le vaccin Pfizer accusé de tuer «des jeunes en pleine forme»
Tags:
Jeux olympiques, Covid-19, Tokyo, Japon
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook