International
URL courte
Par
0 140
S'abonner

Une fédération d'associations de consommateurs issues de plusieurs pays européens a porté plainte lundi contre WhatsApp, l'application de messagerie de Facebook, concernant la nouvelle politique de confidentialité du groupe américain.

Le Bureau européen des unions de consommateurs (BEUC) et huit de ses membres dénoncent les nouvelles règles présentées en janvier qui permettent au réseau social de partager certaines données avec Facebook et d'autres filiales du groupe.

Il a déposé des plaintes auprès de la Commission européenne et du réseau européen des autorités de protection des consommateurs, estimant que l'application de messagerie exerçait abusivement une pression sur ses utilisateurs pour qu'ils adoptent ses nouvelles règles.

"Le contenu de ces notifications, leur nature, leur calendrier et leur récurrence exercent une pression excessive sur les utilisateurs et portent atteinte à leur liberté de choix. Ils constituent une violation de la directive européenne sur les pratiques commerciales déloyales", écrivent ces associations dans un communiqué conjoint.
"WhatsApp n'a pas expliqué dans un langage clair et intelligible la nature des changements (...) Cette ambiguïté constitue une violation du droit de la consommation de l'UE qui oblige les entreprises à utiliser des conditions contractuelles et des communications commerciales claires et transparentes", ajoutent-elles.

Elles exhortent les autorités européennes à travailler conjointement pour répondre aux problèmes soulevés en matière de confidentialité et de droits des consommateurs.

Lire aussi:

Pass sanitaire: des sanctions «totalement disproportionnées» pour les récalcitrants?
L'efficacité du vaccin de Pfizer est tombée à 39% face au variant Delta, constate Israël
Le gouvernement fait revoter les députés en pleine nuit pour imposer le pass sanitaire à l’hôpital
Tags:
Union européenne (UE), WhatsApp Inc.
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook