International
URL courte
Par
2218
S'abonner

La Commission européenne a décidé de reporter son projet de taxe numérique, a déclaré lundi un porte-parole de l'exécutif européen, soumis à une intense pression de la part des États-Unis.

«Nous avons décidé de mettre en attente notre travail sur notre nouvelle taxe numérique en tant que nouvelle ressource de l'UE», a fait savoir Daniel Ferrie, porte-parole de la Commission européenne, lors d'une conférence de presse à Bruxelles.

L'UE réévaluera la situation à l'automne, a-t-il déclaré.

L'administration américaine se méfie de l'initiative de l'UE et souhaite supprimer les taxes nationales sur les services numériques dans le cadre de la refonte des règles d'imposition transfrontalière des entreprises.

Certains responsables européens ont également remis en question l'importance du mécanisme permettant à davantage de pays d'imposer les grandes entreprises multinationales après l'adoption ce week-end par les pays du G20 d'une réforme de la fiscalité internationale.

«Mener à bien ce processus nécessitera un effort final de la part de toutes les parties, et la Commission s'engage à se concentrer sur cet effort», a déclaré Daniel Ferrie, en faisant référence à cette réforme internationale, dont les derniers détails doivent être réglés d'ici octobre.

Lire aussi:

Éboulement sur un chantier: un mort, le trafic TGV de Montparnasse interrompu
L'armée syrienne repousse une attaque aux missiles de l'aviation israélienne près de Damas
Vladimir Poutine s'exprime sur les nouvelles armes de la Marine russe
Tags:
États-Unis, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook